L'ancienne PDG d'eBay remplace Apotheker à la tête de HP (màj)

Par
Le 23 septembre 2011
 0
Le conseil d'administration de HP a finalement débarqué officiellement Leo Apotheker de ses fonctions de PDG jeudi soir. C'est bien Meg Whitman, anciennement à la tête du géant de la vente aux enchères eBay, qui le remplacera.

Après vingt ans de service chez l'allemand SAP, Leo Apotheker ne sera finalement resté qu'un an à la tête de HP. Le conseil d'administration l'a finalement limogé jeudi, indiquant que le poste de PDG de HP demandait des « attributs supplémentaires » pour que soit correctement exécutée la stratégie de la société.

« Nous vivons des instants critiques et nous avons besoin d'un leadership renouvelé pour implémenter notre stratégie et tirer parti des opportunités marché à venir », commente Ray Lane, président du conseil d'administration. « Meg est une visionnaire en matière de technologies, avec un parcours prouvé en termes d'exécutif ».

Publication initiale, 22/09, 08h37 :

008c000003585806-photo-hp-logo-sq-gb.jpg
Après Carol Bartz, c'est Leo Apotheker qui pourrait être remercié de ses fonctions. Le conseil de direction de HP lorgnerait déjà sur Meg Whitman, anciennement chez eBay.

Après s'être présentée au poste de gouverneur de Californie en 2010 et devenue conseillère pour le fond d'investissement en capital risque Kleiner Perkins, l'ancienne PDG d'eBay pourrait se retrouver propulsée à la tête de Hewlett Packard. Le conseil de direction de HP n'accepterait plus les erreurs de Leo Apotheker. Après plusieurs restructurations du département WebOS, la société doit essuyer une nouvelle vague de licenciements touchant 500 salariés et marquant par la même occasion l'incapacité à gérer le groupe Palm racheté en avril 2010 pour 1,2 milliard de dollars.

0096000003602586-photo-leo-apotheker.jpg
Le magazine AllThingsD, qui rapporte l'information, rappelle qu'une plainte a été déposée par l'actionnaire Arik Hesseldahl au 13 septembre dernier. Déposée devant la cour de Californie, celle-ci met en évidence le flou de la stratégie d'Apotheker qui aurait insisté sur l'importance de continuer à utiliser le système WebOS sur de nouveaux terminaux ; des propos qui contrasteraient fortement avec la décision de la société d'arrêter la production de ses tablettes TouchPad et de ses smartphones Pre.

Précédemment au centre d'un scandale lorsque l'ancien patron Mark Hurd fut accusé de crime sexuel, le conseil de direction serait alors sur le point de remercier M. Apotheker. L'on pourrait cependant s'interroger sur le choix de Meg Whitman qui semble davantage expérimentée avec les sociétés Internet ciblant le grand public plutôt que les entreprises disposant d'une large base de clients professionnels. Mais après tout, la société Yahoo! n'avait-elle pas choisi la sexagénaire Carol Bartz pour redynamiser son portail ?...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top