Nest intégré à Google, son PDG quitte le navire

Par ,
le 19 juillet 2018
 0
thermostat nest 3ème génération

Après avoir travaillé chez Nest durant deux ans, Marwan Fawaz a récemment annoncé qu'il quittait son poste de PDG.

Décidément, l'année est au changement pour la jeune pousse rachetée par Google. Pour rappel, ce dernier a fait l'acquisition de Nest Labs en 2014 pour un montant de 2,3 milliards de dollars, soit son troisième plus gros rachatà l'époque. La firme américaine avait racheté le fabricant de thermostats connecté pour se tourner peu à peu vers le marché des objets connectés et la domotique. Après les wearables et les smartphones, il semblait logique qu'elle se tourne donc vers une entreprise telle que Nest. La startup avait été cofondée par Matt Rogers et un ancien employé d'Apple du nom de Tony Fadell, qui a ensuite démissionné il y a deux ans, laissant sa place à l'actuel PDG Marwan Fawaz.

Des pressions de la part des employés ?

Néanmoins, la jeune pousse semblait avoir été relativement laissée de côté avant que Google n'annonce qu'elle repassait finalement sous son aile, il y a désormais cinq mois. Par la suite, la firme avait présenté ses premiers produits depuis qu'elle avait rejoint l'équipe de Google, et la machine semblait finalement en marche. Néanmoins, il semblerait qu'il y ait du changement en vue puisque l'actuel PDG a donné sa démission mardi 17 juillet. Comme le rapporte CNET dans un article daté du même jour, l'homme ne serait donc plus en poste et les équipes des deux entités auraient désormais définitivement fusionné. Néanmoins, il semblerait que l'homme conserve un statut de consultant auprès de Nest.

Concernant les raisons de sa démission, il semblerait qu'elles puissent être en lien avec le départ de l'ancien cofondateur, Tony Fadell. Lorsque ce dernier était en poste, de nombreux employés avaient dénoncé son management tyrannique et sa difficulté à gérer les commandes, laissant place à des délais trop longs. Son remplaçant, Marwan Fawaz, aurait ainsi été considéré par les employés comme un simple gestionnaire plutôt que comme un réel nouveau PDG. Des pressions l'auraient même poussé à quitter son poste.

Le communiqué de presse officiel rend tout de même hommage au fait que « la fidélisation et la satisfaction des employés de Nest s'est considérablement améliorées au fil du temps qu'il [Marwan Fawaz] a passé au sein de l'équipe ».

Modifié le 19/07/2018 à 16h53
scroll top