Stadia : dès janvier, des millions de manettes inutilisables ?

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
03 octobre 2022 à 10h00
21
Stadia_cropped_0x0
© Google

Le 18 janvier prochain, des millions de manettes Google Stadia pourraient se transformer en déchets électroniques.

À moins que Google ne décide de déployer une simple mise à jour Bluetooth…

La manette Stadia, bientôt inutilisable ?

Vous le savez sans doute, Google a tout récemment signé l'arrêt de son service de Cloud gaming Stadia. Lancé en fin d'année 2019, le service n'a jamais réellement réussi à décoller, et si quelques irréductibles ont cru à l'avenir de la plateforme, nombreux sont ceux qui ont rapidement deviné la fin tragique de Stadia, maintenu en vie par Google durant un peu moins de trois ans.

C'est le 18 janvier 2023 que Google Stadia sera mis hors service, le géant américain ayant déjà détaillé diverses procédures de remboursement pour les abonnés. Toutefois, certains mystères demeurent, notamment du côté de l'utilisation de la manette. En effet, à défaut d'une mise à jour dédiée, les manettes Google Stadia seront parfaitement inutilisables (en mode sans-fil) à compter du 18 janvier prochain.

La faute à une puce Bluetooth bridée, qui empêche à l'heure actuelle son utilisation sur un périphérique autre que Stadia. Évidemment, la manette reste utilisable en USB, mais il serait judicieux de la part de Google de proposer une mise à jour permettant aux détenteurs d'une manette d'accroitre les possibilités offertes par cette dernière.

Sur les forums de Google, nombreux sont ceux à demander au géant américain de « libérer » sa manette Stadia, y compris pour des questions environnementales. « Si vous activiez la fonction Bluetooth sur la manette, nous pourrions faire un geste pour l'environnement en évitant que les manettes ne deviennent des déchets électroniques » peut-on lire. Affaire à suivre donc.

Source : ArsTechnica

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
15
_Troll
Meme si le bluetooth ne fonctionne pas, ce n’est pas une raison de jeter une manette utilisable en usb.
malak
Qui plus est, une très bonne manette.<br /> Mais je suis persuadé que Google fera la mise à jour nécessaire.
Phoenamandre
la question c’est pourquoi ça a été bridé avant ? C’est n’imp
Pronimo
Je me rassure en me disant que pour 100 boules de perdu j’ai au moins une manette qui fonctionne mieux que celle xbox pourtant dernière génération (entrée usb qui tiens pas bien, un bouton qui réagit mal, bref!). Ce que j’aime pas de cette manette par contre j’ai l’impression qu’elle est connecté donc transmet du data!
Furax
Mais même en USB c’est parfois un peu spécial quand même.<br /> Impossible pour moi de la faire fonctionner correctement sur un Shield. Sur PC si on joue avec un jeu du store Windows il faut passer par un soft pour mapper des touches de clavier, etc.<br /> Bref, c’est une bonne manette mais difficilement utilisable pour moi.
dredd
Pour activer un protocole propriétaire avec le moins de latence possible je présume. Pour du cloud, ça avait du sens. Les joypads 360 sans fil ne fonctionnent pas sans adaptateurs. Les pas one c’était même pareil au début puis MS a sorti un version « universelle » compatible bluetooth.<br /> Stadia a voulu faire de sa manette une manette purement Stadia en contrôlant au maximum ses fonctionnalités et la performance de sa transmission. Aujourd’hui, ça n’a plus aucun sens et ce serait en effet bien que Google libère le truc. Idéalement même en fournissant les sources de son firmware, histoire de la rendre évolutive.
norwy
Cette mise à jour est obligatoire et il me semble que la législation européenne prévoie déjà ce type de cas.<br /> Après, les clients Stadia savaient qu’il s’agissait d’un service expérimental et risqué, Google n’étant pas un acteur majeur et stable du jeu vidéo. Malgré le sentiment d’une « double trahison », les responsables sont des 2 côtés.
backsec
Un client n’est jamais responsable d’avoir fait confiance à une offre commerciale.<br /> C’est grâce à lui qu’une marque réussi, ce n’est pas de sa faute si elle échoue.
Sodium
Des millions ? Ils en ont vendu des millions vraiment ?
norwy
Fautifs non, responsables oui.<br /> Un client valide l’offre qu’on lui fait lorsqu’il consomme, c’est vrai pour tout.<br /> Google et ses clients ont joué, ils ont perdu.<br /> En comparant l’offre Stadia et celle de xCloud côté Microsoft, on ne voit pas le même niveau d’engagement : pas de stratégie claire, projets de studio avortés, pas assez d’investissements, etc.<br /> Mettre en location des PCs en ligne et refiler des manettes bluetooth bridées et des apps, ça ne fait pas une offre cohérente.<br /> Le ticket d’entrée du jeu vidéo, c’est une décennie, des dizaines de milliards d’investissement et un écosystème de partenariats et d’acteurs crédibles.<br /> Les clients n’avaient qu’à bien y regarder avant d’investir là-dedans.
jaceneliot
Je trouve fou qu’une entreprise comme Google ne maîtrise pas les fondements, les bases de la vente et du marketing.<br /> Trois défauts annoncaient de manière certaine l’échec :<br /> Incapacité à comprendre que le fait de lier ses jeux à une plateforme naissante (et dont on sait que Google ferme beaucoup de projets) ruinerait la confiance et empêcherait un déploiement ou même essai massif.<br /> Incapacité à comprendre que la non-exhaustivité totale du catalogue empêcherait les gens d’investir sur leur service.<br /> Fermeture du système ultra flippante, cf la manette et les jeux achetés.<br />
backsec
Si les gens se montraient « responsables » face à une marque « nouvelle » qui ne peut apporter que des promesses vu sa jeunesse, nous n’aurions pas de consoles Nintendo, Playstation, Xbox, de store Steam… Idem pour les smartphonrs iphones, Samsung Galaxy… Idem dans l’alimentation… Bref partout.<br /> Idem pour le marché du travail (quel nouveau diplômé n’a pas pesté sur des annonces d’emploi correspondant à leur profil, à ceci près que l’expérience est demandé).<br /> Allez donner votre logique aux personnes ayant fait confiance à Maison Phénix, pourtant ancienne et et réputée.<br /> Et puis bon, Google rembourse non ? Service mal géré peut-être mais Google se montre responsable. La question de la responsabilité des clients ne se posent même pas.<br /> Il n’y a pas de question de responsabilité des clients en général. Autrement pourquoi existe-t-il des lois protégeant les consommateurs et des associations dédiées à leur défense légale ?
norwy
Oui, tu décris juste le fonctionnement du commerce.<br /> Quand tu consommes, tu investis dans le produit et libre à toi de te demander si c’est cohérent ou pas.<br /> Le Cloud Gaming montre des signes de faiblesses et des risques depuis le début, le fait ce soit Google n’y change rien et seul Microsoft a su transformer l’essai pour l’instant, sans être au Nirvana du genre…<br /> Je ne comprends l’intérêt de dédouanner la responsabilité des clients lorsqu’ils mettent un billet dessus… Ce fiasco serait juste celui de Google et pas de ses clients qui n’auraient pas réfléchi au fait que ça tienne la route ?
backsec
Oui je décrits le commerce car ce n’est pas à proprement parler une histoire de pari mais de confiance au système. Tu échanges de l’argent contre un produit/service, tu ne t’enrichies pas (donc pas un investissement ni un pari).<br /> Et le commerce n’est qu’une conséquence d’un système financier/monétaire, qui je te le rappelle repose exclusivement sur la confiance de tous les citoyens sur la valeur qu’onveut bien nous faire accorder à de vulgaires bouts de papier (billets de banques) et des chiffres numériques du contenu de nos comptes, tout cela pour que nous consommions et créons ainsi directement et indirectement de la richesse pour le bien de l’économie. Pour cela la décharge de responsabilité des consommateurs est évidente.<br /> Offre et demande qui coïncide, ça marche. Si l’offre finie par dérailler, ce n’est pas la faute du consommateur qui n’a fait que confiance au système qu’on lui impose à la naissance.<br /> Mais je pense que ton jugement porte peut-être davantage sur le « manque de jugeote » des clients que sur ce principe universel ?<br /> Alors encore une fois, la jeunesse du produit et service importe peu. Et pour pinailler, il est vrai que Google a fait sauter pas mal de ses projets en chemin, mais peu précise que la plupart d’entre-eux se concrétisent bien (on ne voit que le mal partout).<br /> Commercialement Google a de quoi apporter la confiance, malgré la jeunesse relative dans le jeux vidéo (relative car il y a bien du JV sur Android).<br /> En suivant ta logique, Sony est arrivé au milieu des années 90 dans un marché dominé par Nintendo et Sega. Il y a eu mine de rien des dizaines de millions « d’inconscients » qui ont cru aux promesses et visiblement ont été trop co**. Idem finalement pour Microsoft.<br /> À contrario et quitte à me répéter, certains ont accordé leur confiance à des anciens ayant faut leur preuve et présentant des projets solides et cohérents, juste avant de se planter.<br /> Au fait, tu aimes les pizzas Buitoni ? Les victimes n’ont qu’à s’en prendre à elles-mêmes ?
norwy
« Manque de jugeotte… », non, je ne serai pas aussi indulgent… <br /> Google n’est pas une oeuvre caritative : ils pénètrent un secteur et le transforment de l’intérieur sur ce qui les arrange eux (la pub).<br /> Ça revient à laisser entrer le loup pour manger et pourrir tout le troupeau. L’idée d’avoir de la pub insérée à la Youtube nous pendait clairement au nez <br /> Donc pour moi, quand tu « mises » sur Stadia et pas les acteurs référencés (Nintendo, Sony, MS, etc.) qui respectent le jeu vidéo pour ce qu’il est, tu sponsorises un changement du secteur que je trouve dévastateur.<br /> J’espère que tu as au moins compris ma position et mes propos sur la responsabilité que les clients ont quand ils consomment.
backsec
Je comprends ton point de vue. Nous ne parlons finalement pas sous le même angle car ton propos est surtout idéologique et parle de responsabilité morale : c’est limite celui qui achète du Google est un « collabo » (désolé pour le terme, j’en vois pas d’autres vu le contexte que tu poses, donc a ne pas prendre dans le sens extrême).<br /> « Google is evil », ok. Mais faut pas exagérer, car finalement si tu vas sur le net, tu « collabores » inévitablement avec Google d’une façon ou d’une autre.<br /> Et renier les apports « bénéfiques » de Google au monde numérique ne me paraît pas plus correct.<br /> Stadia ce n’est que du commerce. Il n’a rien inventé au jeux vidéo. Et la pub dans le jeux vidéo est déjà arrivé il y a peu par la petite porte (et ça a polémiqué à juste titre), mais pas avec Stadia.<br /> Le jeu vidéo s’est dégradé aussi sur d’autres aspects sans avoir besoin de Stadia : les DLC même si aujourd’hui ça paraît normal. Et on pourrait parler de plein d’autres choses. Autant le dire : les acteurs du JV arrivent bien seuls à se pourrirent sans aide de Google. Acteurs qui ne sont pas non plus dans le bénevolat.<br /> J’ai acheté deux ou trois jeux sur Stadia et je serai remboursé. Et je n’ai pas acheté de manette car pour une telle configuration (manette symétrique) il valait mieux prendre une Dualshock4 ou Dualsense.<br /> Même si elle est qualitative, la manette Stadia n’avait de toute façon de sens que couplée avec un Chromecast Ultra, ce combo étant finalement sa raison d’être. Et sans Chromecast Ultra, il valait mieux prendre une manette PS ou Xbox pour les autres supports de Stadia vu leur compatibilité bluetooth plus universelle : smartphone, Android TV et navigateurs PC.
Urleur
Cette manette pourrais fonctionner sur n’importe quel support avec une simple MAJ, quel perte de temps, d’argent et un gâchis écologique, G$ devrait avoir une amende si il doit tout jeter.
svenos
Je plains tout ceux qui ont des comptes origine, uplay, battle.net et consort. Avec steam ils auront peut être une infime chance de garder leur ludothèque hors ligne. Pour le reste, c’est perdu d’avance. Une fois qu’on a mis le pied là dedans on est l’otage du bon vouloir de requins sans vergogne qui a terme voudront se sucrer toujours plus de profits aux détriments des joueurs. Ormis GOG, Itch.io et quelques autres plateformes et on est plus propriétaire des jeux et achats en ligne.<br /> Si online obligatoire via service tier = scam. Pour l’heure profitez bien ceux qui se sentent à l’abris, ça ne devrait pu trop durer avant qu’on vous confisque vos biens.
TofVW
Ne t’inquiète pas pour nous, sur la plupart des launchers on peut déjà récupérer les fichiers d’installation pour les stocker hors ligne. <br /> De plus, si jamais un service ferme, tout sera migré sur un autre, c’est déjà arrivé d’ailleurs. <br /> Bref, tout va bien pour nous, ne te fais pas de souci.
Furax
J’ai reçu un mail de Stadia cette nuit prévenant de l’arrêt du service et du remboursement automatique : « la plupart des remboursements devraient être traités d’ici au 18 janvier 2023 ».<br /> Bref, à voir.
Razaelle1
Pour ma pars j’ai le pack premier edition et je me demande à quoi vas me servir aussi la manette mais aussi le chromecast ultra. Ca serait bien que Google donne la possibilité d’installer Google TV dessus.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Un antivirus hyper efficace et gratuit ? Voici la bonne solution
Apple iPhone 14 Plus : une jolie baisse de prix chez Amazon avant Noël
Chrome : Google annonce un mode économie d'énergie et de mémoire !
Elon Musk a transformé des bureaux de Twitter en chambre... parce que le travail n'attend pas
Juste avant Noël, l'écran gamer Samsung Odyssey G3 chute à 145€
Le micro Trust Gaming GXT 258W Fyru est complètement bradé sur Amazon
Huawei Band 7 : le bracelet connecté chute à moins de 50€ juste avant Noël
Chez Twitter, Musk aurait fait renvoyer les femmes en priorité
Idée cadeau : la liseuse Kobo Clara est 20€ moins chère pour Noël !
Idée cadeau | EcoSphere : un écosystème complet dans une sphère
Haut de page