Le passage d'Apple aux puces M1 lui ferait économiser 2,5 milliards de dollars

19 novembre 2020 à 09h32
26
M1

Avec ses processeurs Apple Silicon, dont le premier représentant est l’Apple M1, la firme de Cupertino semble avoir fait un pari gagnant, en matière de performances, mais pas seulement. Un employé d’IBM estime que la puce M1 permettrait à l’entreprise d’économiser 2,5 milliards de dollars.

En préambule, rappelons que ce SoC M1, gravé en 5 nm, intègrera, au départ, trois modèles de Macbooks : le MacBook Pro 13 pouces, le Macbook Air et le Mac Mini. Trois machines mises en vente à partir de 1 449 euros, 1 129 euros et 799 euros respectivement.

Un peu de mathématiques…

Le dénommé Sumit Gupta, responsable de la stratégie d'IBM en matière d'IA, s’est récemment livré à quelques conjectures sur les répercussions financières de ces processeurs pour Apple. Il estime le coût de fabrication d’une puce M1 pour Apple et le met en perspective avec les coûts d’achat de Core i5.

Selon Sumit Gupta, donc, la production d'une puce Apple M1 revient à environ 50 dollars ; il évalue le prix d’un Intel Core i5 double-cœur pour MacBook Air à 200 dollars ; celui d’un Core i5 à quatre cœurs pour un MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme à 250 dollars.

En ce qui concerne la quantité de machines produites à court terme, Sumit Gupta table sur 8,6 millions de MacBook Pro 13 pouces et 5,4 millions de MacBook Air.

À partir de ces estimations, forcément approximatives, on peut déduire les dépenses en fonction des configurations des Mac, sous Intel Core i5 ou Apple M1. Dans le cas des MacBook Intel, commander 8,6 millions de Core i5 à quatre cœurs pour les MacBook Pro reviendrait donc à 2,15 milliards de dollars ; 5,4 millions de Core pour MacBook Air, à 1,08 milliard de dollars. Soit un montant total de 3,23 milliards de dollars.

La même projection mais avec des SoC M1 à 50 dollars donne 430 millions de dollars pour les MacBook Pro, 270 millions pour les MacBook Air. Coût total : 700 millions.

En d'autres termes, la somme économisée serait de 2,53 milliards de dollars.

calculM1

Des estimations trop optimistes ?

Prenez quand même ces chiffres avec prudence.

De l’aveu même de Sumit Gupta, les montants sont indicatifs ; on peut estimer qu’Intel ne vend pas 200 dollars un Core i5 à deux cœurs à un client comme Apple. De plus, 50 dollars pour une puce M1 semble être une projection assez optimiste : si l’on inclut les coûts de R&D, cette somme pourrait avoisiner les 100 dollars. En outre, tous ces calculs ne se basent que sur un unique composant des machines.

Maintenant, oui, il est certain que dans son divorce avec Intel, Apple a aussi pris en compte les aspects financiers. Sur le long terme, la Pomme a naturellement estimé qu’elle y serait gagnante, autant sur le plan de l'innovation que sur le plan budgétaire.

Source : Medium, 9to5 Mac

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
17
Wen84
Avec un peu de recul, je commence à penser que ce passage à ARM peut déclencher un vrai tsunami.
Nehi
Des approximations comme celle-ci à la louche, on peut aussi la demander à Bébert au bistro.
Yannick2k
et à réussi à faire ce que Microsoft essai de faire avec Qualcom depuis 2/3 ans sans réel succès<br /> mais c’est plus ‹&nbsp;simple&nbsp;› pour Apple d’optimiser l’ARM du fait qu’il y a que Apple qui les produit sans avoir des milliers de composants possible…<br /> je suis pas pro Apple (oh non!!!) mais j’avoue qu’avoir réussi lé dev d’un SOC ARM aussi performant c’est fort… mais à voir à l’utilisation si c’est si miraculeux, et si les dev vont faire la bascule x86/ARM de leur soft…
MisterDams
D’après une enquête Doigt mouillé…<br /> Quid de la R&amp;D, du fait que le coût unitaire de production est plus élevé car Apple ne vend qu’à Apple alors qu’Intel produit pour plusieurs clients, des coûts de développement logiciels derrière pour macOS, les firmwares, etc ?<br /> Bref, je suis vraiment pas sûr qu’Apple y gagne dès la première année, c’est un investissement sur au moins 5 ans ce genre de stratégie.
ultrabill
Yannick2k:<br /> mais à voir à l’utilisation si c’est si miraculeux, et si les dev vont faire la bascule x86/ARM de leur soft…<br /> Dans 2 ans toute la gamme Apple aura migré sur des CPU ARM. Le choix est vite fait : tu t’adaptes ou tu perds tes clients.
Wen84
Totalement.<br /> Personellement, je le dis je serais probablement le dernier à faire la bascule, si un jour elle se fait. X86 est pas encore mort (Loin de là), mais c’est la première fois que je me dis : on s’en rapproche.
Wen84
Je pense que ça prendra plus trois ou quatre ans. Il faut encore qu’Apple fasse sauter quelques contraintes pour pouvoir tout basculer… et ensuite ce sera pas immédiat. Mais Apple a cette force de pouvoir tout envoyer promener (Certains dirons obsolescence programmé xD)
ultrabill
MisterDams:<br /> Bref, je suis vraiment pas sûr qu’Apple y gagne dès la première année, c’est un investissement sur au moins 5 ans ce genre de stratégie.<br /> On peut imaginer que le point de départ de cette stratégie serait le rachat de P.A. Semi il y a 12 ans.
malak
Si performant, faut pas abuser non plus… les comparaisons n’ont lieu qu’entre celui-ci et une ancienne génération Intel moins puissante (4 cores vs 8).<br /> Pour rappel, Apple n’a jamais utilisé les processeurs Intel les plus récents et puissants, toujours une ou deux générations de retard pour faire des économies!
ultrabill
Le parc ne basculera pas en 2 ans ça c’est sûr. Le catalogue peut tout à fait être remanié en 2 ans, quand le M2 gérera plus de 16Go de RAM (externes) et qu’il acceptera de travailler avec d’autres GPU.
iosandroid
Des comparaisons ont été faites entre des mac sous xéon ou coreI9 et ces nouveau M1 et à la surprise générale, les M1 était soit au dessus soit à peine en dessous pour des prix sans comparaison plus faibles. Il ne faut pas oublier que l’architecture x86 commence a daté et par «&nbsp;obligation&nbsp;» de rétrocompatibilité a conservé nombre de «&nbsp;tares&nbsp;» au fil des années. Il est peut être temps d’abandonner les vieilles archi et de repartir sur du neuf (y compris sous PC)…
Wen84
Bah… le truc c’est qu’à une époque, c’était peu envisageable qu’un CPU ARM puisse etre comparé à CPU X86. Mais la différence s’atténue progressivement.<br /> Intel peut encore réagir. D’autant qu’ils ont aussi la concurrence d’AMD de l’autre coté xD
Wen84
J’ai vu des comparaison avec des CPU laptop, pas avec des CPU Desktop. D’ailleurs Apple le précise bien dans ces graphiques.<br /> Après l’histoire du neuf et du vieux… Moi je mange pas de ce pain là, seul le résultat compte. L’archi X86 propose encore quelques avantages, à intel de réagir.
Nehi
Le truc le plus dingue à mes yeux, c’est que ces M1 soient fanless !
notolik
Tous les prétextes sont bons pour dégager de la marge, et pas que chez Apple. On le voit au quotidien avec Amazon, Google and co…<br /> Mais dans ce cas bien précis du passage à ARM, il y a bien d’autres avantages :<br /> ne plus être dépendant d’Intel (ou autre)<br /> être libre d’intégrer des innovations dedans<br /> rajouter de la sécurité (les hackers qui vont devoir s’adapter)<br /> (re)rendre ses produits uniques au moment ou ils sont massivement (et outrancièrement) clonés<br /> Ce nouveau processeur est, jusqu’à preuve du contraire, terriblement efficace. La limitation de la RAM est un faux débat sur la gamme concernée. Roseta 2 n’a rien à voir avec Roseta (1 du passage de PPC à X86) puisqu’il n’est plus question d’émulation mais de décompilation/recompilation.<br /> Qu’importe donc qu’Apple se fasse 2.5M tant que le confort d’utilisation progresse pour un prix maitrisé…
Urleur
Faux, il manque un chiffre de : LA MARGE DE LA POIRE ! réduire celle-ci et sa seras 10 M$ en moins.
Arcetnathon
Changer de paradigme ca change tout au niveau licence. Intel a une armada de brevet sur le x86 et touche un max. Passer sur une plateforme qui s’affranchit de ces brevets ca fait de grosses economies.
MisterDams
Possible, mais j’ai quand même des doutes sur la capacité de projeter dès 2008 du ARM sur des ordinateurs, sachant qu’Apple eux même disaient il y a 3 ou 4 ans que ce n’était pas à l’ordre du jour quand on leur a demandé si l’iPad ne devenait pas le nouveau Mac. A l’époque, le rachat se suffisait à lui-même pour la pépite qu’était le CPU de l’iPhone pour Apple.<br /> Je pense que la place du smartphone et sa puissance brute étaient vraiment trop faibles à ce moment là, mais qu’effectivement l’engouement et les progrès en la matière a rendu l’évolution évidente au fur et à mesure. Surtout que le déclin de l’ordinateur n’était pas forcément anticipé lui non plus.
malak
Des i9 de 9ème génération… Apple n’équipe jamais ses derniers mac des derniers processeurs, donc comparer les nouveaux qui ont des processeurs nouveaux, à des plus anciens avec processeurs encore plus ancien, c’est nul…<br /> Là les comparaisons se font entre les M1 et des processeurs de 2019 au mieux…<br /> Donc oui, ils sont puissants, mais n’ont pas autant de marge qu’Apple veut leur prêter.<br /> Apple rattrape enfin son retard au niveau des processeurs! Cela parait énorme au premier abord car le bond est plus important mais il s’accompagne d’inconvénients également…<br /> On verra dans un an si Apple fait vraiment progresser le M1 ou que le bond est terminé et que la hausse de perf rentrera dans la normale.
stratos
On parle bien des macbook pro i9, ok car j’avais peur qu’on parle de vrai laptop pro.<br /> Pas de cuda ou d’open CL sur les m1, difficile pour du maya, cinema 4d, ansys, da vinci,…<br /> de plus les I9 mal intégré car chauffait trop donc bridage. En gros pour plus cher un macbook pro sur unreal engine met 2 fois le temps qu’un PC pro moins cher sur i7<br /> Mais c’est bien si apple force intel et amd a bouger
KIKE666
m1-mac-mini-teardown-1800×533 111 KB
raiden
Oui je suis d’accord avec toi, pas du tout fan d’apple, mais s’ils arrivent a passer tout leur matos sur de l’arm en 2 ans comme promis bah chapeau !<br /> Je me rappel qu’a l’epoque des premier athlon 64 je disais le x64 c’est l’avenir il en faut un, en 2003. Resultat, windows 7 de 2009 etait vendu en x86 et x64 mais encore beaucoup de pc etaient en 32bits ! Voir même beaucoup de gens ne comprenaient pas pourquoi il fallait du x64.<br /> Bon apres, microsoft vend que du logiciel et 10x plus de windows que de macos
Blap
Mon dieu… que c’est simpliste, et faux
ultrabill
Tu compares 2 marchés différents. Apple, avec un catalogue restreint (Mac Mini, MacBook, iMac et Mac Pro en gros) qui impose son rythme logiciel aux éditeurs tiers. Et Microsoft qui compte sur le bon vouloir des éditeurs tiers et sur le bon vouloir des fabricants de PC.<br /> Une armée régulière contre une armée Mexicaine
c_planet
On leur souhaite bien du bonheur, quand je vois les menus bien honteux verticaux typés smartphone qu’on se coltine déjà sur win10, l’environnement de travail chez Apple va bientôt être à point pour se prendre de monstrueux coups de scalpels par le bas, ça va saigner à torrents.
Sabrewolf
Les performances du Apple Silicon M1 sont absolument époustouflante! (Seul quelques anciens se souviennent des CPU RISC sur les ordinateurs). 1/ Ce sont bien 4 coeurs réellement contre 4 coeurs. Car les 4 supplémentaires sont destiné à un usage de très basse consommation et n’entre pas tellement en ligne de compte. 2/ La consommation, parlons en! Ils font mieux que les processeurs CISC avec une puissance d’énergie divisé par 2 voir par 3. 3/ Les premiers résultats de benchmark sur M1 sont de 1687 points en single core et 7433 points en multi core! Je t’invite à comparer avec le i7 dont tu trouveras les informations sur le site de Clubic à l’adresse suivante: https://www.clubic.com/pro/entreprises/intel/actualite-21676-intel-annonces-les-tiger-lake-h-se-montrent-dans-des-benchmarks.html<br /> Ce n’est pas pour rien que Microsoft veut aussi aller sur des processeurs ARM depuis quelques années. L’erreur d’Intel est de s’obstiner à garder l’architecture CISC x86.
ultrabill
Apple dit que son M1 a 8 cores. Dans Cinebench les 8 cores sont au travail. Le M1 est un octocore.
MisterDams
Le M1 est même un octocore en architecture big.LITTLE, comme la plupart des SoC modernes.<br /> Enfin je crois qu’il y a même un nouveau nom pour distinguer l’existence de cores spécialisées (NPU pour l’IA notamment)
Sabrewolf
Je n’ai jamais dit le contraire ! Ça ne change rien aux résultats écrasant de ce processeur très basse consommation !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Arnaque au support technique : la police démantèle un réseau en France
Idée cadeau : ce jeu de construction Lego Technic (Avion de Course) à prix MINI
Ça y est, Windows 10 va vous inviter à passer à Windows 11 de façon très explicite
Non vous ne rêvez pas ! Une montre Galaxy Watch5 offerte pour l'achat d'un Samsung Z Flip 4
Casque de réalité augmentée d'Apple, il va falloir se battre pour en avoir un !
Chute de prix sur la barre de son Bose à -17%
Fraude à la carte bancaire : les Français sont la cible privilégiée des pirates en Europe
La tablette tactile Lenovo Yoga Tab 13 à très bon prix pour Noël
Chutes et chocs, voilà ce que votre prochain écran de smartphone devrait supporter
Comment BMW veut transformer les cahots de la route en énergie pour votre voiture
Haut de page