HSA Foundation : AMD veut fédérer autour du calcul hétérogène

01 juin 2018 à 15h36
0
AMD a annoncé mardi la création de la Heterogeneous System Architecture Foundation, un consortium il entend bien fédérer tous les acteurs intéressés par le calcul hétérogène. ARM, Imagination Technologies, MediaTek et Texas Instruments (TI) figurent à ses côtés au titre de membres fondateurs.

AMD a profité de son Fusion Developer Summit pour annoncer mardi la création d'un consortium dédié à la promotion et au développement du calcul hétérogène. Baptisé Heterogeneous System Architecture Foundation (ou fondation pour une architecture de systèmes hétérogènes), celui-ci dit vouloir accompagner la montée en puissance du marché des processeurs « hybrides », combinant des coeurs initialement conçus pour des besoins différents.

Pour ce faire, les cinq membres fondateurs ambitionnent d'élaborer de nouveaux standards pour la création de ces puces, ainsi que de définir le cadre, ouvert, qui permettra aux développeurs de s'approprier ces capacités bien spécifiques. A terme, la fondation promet donc la publication de nombreux outils, documents, librairies et autres kits de développement nécessaires à la mise en place d'une stratégie de calcul hétérogène.

01CC000005236388-photo-hsa-foundation.jpg

On comprend bien l'intérêt pour AMD, qui promeut depuis maintenant trois ans sous sa marque Fusion le concept d'APU, soit un CPU et un GPU réunis au sein d'une seule et même puce et dotés de la capacité de travailler de concert. En accueillant des acteurs comme ARM ou TI, la HSA Foundation ambitionne toutefois d'aller plus loin, en embrassant l'industrie du compute dans son ensemble. Elle se reposera logiquement sur les standards ouverts de type OpenCL.

« Il y a un an, AMD a courageusement annoncé sa feuille de route vers la concrétisation de la HSA, en commençant par combiner le CPU et le GPU en tant que moteur de calcul unifié dans le but de créer une architecture capable de simplifier de façon significative la programmation sur des plateformes hétérogènes. Aujourd'hui, nous continuons à conduire le mouvement du calcul hétérogène ainsi qu'à nous engager d'une large adoption par l'industrie, en faisant de l'architecture HSA un standard ouvert », se félicite dans un communiqué Manju Hegde, vice président AMD en charge des environnements hétérogènes.

Pour autant, la HSA Foundation est encore jeune, et il faudra du temps pour que chacun des outils, savoir-faire et autres éléments de propriété intellectuelle qui constituent la dot de la mariée répondent à un objectif aussi ambitieux. A terme, ses membres promettent toutefois qu'il sera aussi simple de développer pour un processeur x86 que de d'exploiter le GPU associé à un SoC (system on chip) ARM. Dans un premier temps, il leur faudra toutefois faire connaître et apprécier la démarche, afin de fédérer le plus grand nombre d'acteurs possibles.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

LG lance un graveur de Blu-ray USB 3.0 et mise sur le M-Disc
Xperia tipo et tipo dual : un smartphone simple et un double-SIM chez Sony
HIS Radeon HD 7750 iSilence 5 : nouvelle carte passive pour cinéphiles
Fibre : Free couvre Paris
gTLD : l'ICANN reçoit 55 candidatures françaises
Xperia Miro : nouveau smartphone Sony sous Android 4.0
La Poste Mobile compte revoir ses offres low-cost
LG : des moniteurs IPS esthétiques et à tuner intégré
Diablo III : Blizzard oblige les possesseurs d'une clé russe à jouer dans cette langue
Amazon S3 : mille milliards de fichiers hébergés
Haut de page