Plus de substrat ABF pour de meilleures disponibilités des cartes graphiques ?

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 25 janvier 2022 à 11h20
© WCCFTech
© WCCFTech

Une autre bonne nouvelle pour espérer une baisse du coût des cartes graphiques ou un autre espoir bientôt déçu ?

Depuis bientôt deux ans, la situation sur le marché des cartes graphiques est devenue si compliquée que l'on se raccroche au moindre espoir d'amélioration.

ABF pour Ajinomoto Build-up Film

Découvert au cours des années 70, le substrat ABF a été mis au point par la société Ajinomoto Fine-Techno Company. Il a ensuite rapidement pris de l'importance et, dès les années 90, Intel a utilisé ce film diélectrique pour connecter composants et PCB de ses produits profitant des qualités d'isolation du matériau.

Depuis, l'ABF est massivement utilisé dans l'industrie du semi-conducteur afin d'assurer le conditionnement des CPU, des GPU, mais aussi des chipsets et de nombreux autres composants. Il est devenu un matériau aussi important qu'il est peu connu des usagers. En 2020 et 2021, son approvisionnement difficile s'est ajouté aux difficultés de l'industrie.

Du mieux dès mi-2022 ?

Aujourd'hui, la production d'ABF est assurée par quelques entreprises principalement basées à Taïwan (Kinsus, Nanya et Unimicron). Des sociétés qui ont toutes annoncé d'importantes augmentations de leur production pour subvenir à la demande croissante. Et il se pourrait que ces investissements portent enfin leurs fruits.

Relayé par Tom's Hardware, Digitimes a ainsi expliqué que des sources au sein des sociétés ASRock et TUL ont affirmé que l'approvisionnement en substrat ABF devrait s'améliorer vers le milieu de l'année 2022. De fait, la production de cartes graphiques pourrait progresser dans la foulée.

Toutefois, comme l'explique notre confrère, ces précisions ne concernent que quelques acteurs qui ne travaillent qu'avec AMD. Quant à savoir qui sera concerné par ce meilleur approvisionnement en ABF, la question se pose. De plus, les investissements de ces acteurs pourraient prendre plus de temps à produire leurs effets et le Business Times s'attend, lui, à des tensions jusqu'en 2025.

Nerces
Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (4)
MisterG55
philumax

La demande est forte : ces sociétés, vont augmenter leurs prix, à l’image de TSMC !
Ça ne change jamais…

SPH

Ray of hope…

W&S :relaxed:

pecore

2025 ? Mais ils les sortent d’un chapeau ces dates. Qui peut prévoir aussi longtemps à l’avance dans un marché aussi fluctuant ?