AMD : la nouvelle architecture graphique RDNA 3 serait trois fois plus rapide que le RDNA 2

© AMD

La prochaine génération de GPU d'AMD, sous architecture RDNA 3, pourrait permettre à AMD de faire un bond en avant considérable sur le terrain des performances graphiques. Attendue en début d'année 2023, elle s'illustrerait par des puces trois fois plus rapides que les références actuelles.

Avec son architecture RDNA 2, AMD a fait des progrès sur tous les fronts. La firme a notamment réussi à revenir sur le marché de la carte graphique haut de gamme avec ses Radeon RX 6800 XT et RX 6900 XT , tout en offrant une prise en charge native du ray tracing. Si elle reste encore en léger retrait par rapport aux GeForce RTX 3000 de NVIDIA, l'offre d'AMD s'est donc considérablement affermie… mais ce n'est qu'un début.

RDNA 3 ne sera pas là pour enfiler des perles

D'après les informations dénichées par un leaker, la future puce « flagship » AMD Navi 31 serait une tueuse. Exploitant la même base technique que la Navi 33, la Navi 31 remplacera l'actuelle puce Navi 21 en développant pratiquement trois fois plus de performances. C'est du moins ce qu'a laissé entendre sur Twitter KittyYuko . S'il se confirme, ce bond spectaculaire en termes de puissance de calcul serait dû entre autres au design de la puce, axé sur deux chiplets profitant de la nouvelle gravure en 5 nm de TSMC.

À titre indicatif, la puce Navi 21, qui est utilisée sur les Radeon RX 6800, 6800 XT et 6900 XT, embarque déjà 80 unités de calcul (pour 5 120 processeurs de flux) sur un die de 520 mm2 gravé en 7 nm.

RDNA 3 attendu en fin d'année 2022… au mieux

D'après WCCFTech, la puce Navi 31 proposerait les mêmes spécifications, mais en double grâce à ses deux chiplets. Au total nous pourrions donc trouver 10 240 processeurs de flux sur le prochain GPU haut de gamme d'AMD. Autant dire que ça promet. Théoriquement, le passage sur la gravure en 5 nm devrait en outre permettre d'améliorer de 15 % les performances ou bien réduire la consommation de la puce de 30 %.

Côté gestion du ray tracing, les puces RDNA 3 devraient arriver au même niveau de performances que les actuelles puces Ampère (la prochaine génération de NVIDIA reprendrait alors de l'avance sur ce terrain). D'autres rumeurs indiquent enfin que ces GPU seraient dotés de cœurs similaires aux Tensor Cores de NVIDIA. L'idée serait là aussi de les laisser prendre en charge le calcul de technologies en lien avec le machine learning, comme le FidelityFX (équivalent chez AMD du DLSS de NVIDIA).

Il faudra par contre se montrer patients pour pouvoir tâter cette nouvelle génération de GPU. L'architecture RDNA 3 d'AMD n'est pas prévue avant la fin d'année 2022 ou le début d'année 2023.

Source : WCCFTech

Modifié le 04/05/2021 à 15h02
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
23
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Lastpass : que vaut cette solution de gestion de mots de passe automatique ?
Compteurs Linky : la CNIL met fin à la mise en demeure qui visait l'entreprise Engie
Metro Exodus : la mise à niveau PS5 / Xbox Series X|S arrive le 18 juin
Google Docs et Slides s’ouvrent à votre bibliothèque Adobe Creative Cloud
Les meilleures applications pour faire de votre iPad un ordinateur
Comment protéger un dossier par mot de passe sous Windows et macOS ?
Galaxy Tab A7 : Où acheter la tablette tactile de Samsung au meilleur prix ?
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Comment Shadow s'est retrouvé supprimé de l'App Store, pris entre Apple et l'xCloud de Microsoft
Bon plan VPN : Dernières heures pour la promo sur l'abonnement NordVPN à -68%
Haut de page