Les majors du disque entrent dans le capital de SoundCloud

15 juillet 2014 à 18h06
0
Le site de streaming audio SoundCloud ouvre son capital aux trois grosses majors du disque, d'après Bloomberg. Des acteurs qu'il vaut mieux compter parmi ses amis que ses ennemis en cas de litige.

0104000004639214-photo-soundcloud.jpg
SoundCloud veut assurer ses arrières. La plateforme de musique en ligne est en négociations pour accueillir les majors du disque, Universal Music Group, Sony Music Entertainment et Warner Music Group, dans son capital. Chacun s'octroierait entre 3 et 5% des parts de la start-up allemande, qui a levé 123,3 millions de dollars depuis 2007, dont 60 millions en début d'année.

L'objectif de SoundCloud serait de laisser ses utilisateur diffuser du contenu musical dont les droits appartiennent à ces labels, sans encourir de risque judiciaire. Contrairement à Spotify ou Deezer, SoundCloud ne propose pas le catalogue des majors, car le contenu publié l'est par sa communauté, même si des sociétés peuvent se cacher derrière. Cela n'empêche pas la plateforme d'être très plébiscitée, avec 250 millions d'auditeurs chaque mois, et 12 heures de son envoyées chaque minutes par ses membres.

Les majors intéressées par de nouveaux modèles

SoundCloud est aussi utilisé par les maisons de disque comme outil promotionnel pour de nouveaux albums. A l'inverse de Spotify, le modèle économique de l'allemand ne repose pas sur un abonnement mensuel. La société mise plutôt sur la publicité, et facture aussi les utilisateurs qui téléchargent plus de deux heures de musique par mois. « Jusqu'à ce que son chiffre d'affaires dépasse un certain seuil SoundCloud paiera les labels selon le nombre d'écoutes de leurs morceaux », ont expliqué deux sources auprès de Bloomberg.

Les majors sont de plus en plus intéressées par ces jeunes sociétés qui proposent de nouvelles façons de consommer leurs contenus. Avant que le service de streaming Beats ne soit racheté par Apple pour 3 milliards de dollars, Warner Music détenait 14% de son capital. Universal Music détient quant à lui 5% du capital de Spotify, ainsi qu'une partie du service d'hébergement en ligne partenaire de YouTube Vevo.

A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pentax XG-1 : une rafale rapide pour ce bridge d'entrée de gamme
Infos US de la nuit : Microsoft réduit ses effectifs, Google fait face aux hackers
Interview BlackBerry :
Intel profite de la reprise des PC mais recule sur le mobile
mozjpeg 2.0 : des JPEG plus légers chez Facebook grâce à Mozilla
Projet Adam : Microsoft dévoile une intelligence artificielle capable d'apprendre
Synology DS415play : un NAS avec transcodage matériel et vidéo en streaming
Les données que l'on croit anonymes ne le sont pas forcément
Galaxy Alpha : un smartphone avec une coque en métal chez Samsung ?
Samsung 105S9W Timeless : le téléviseur Ultra HD incurvé de 105 pouces est disponible
Haut de page