HP prudent, mais décidé dans le domaine du gaming

08 octobre 2015 à 16h27
0
Parmi les nombreuses annonces faites par HP lors de sa conférence barcelonaise, les produits à destination des joueurs n'ont pas pesé très lourd. Pourtant, le constructeur a l'air déterminé à se développer dans ce domaine, tout en prenant son temps.

00C8000008199030-photo-pascal-bourguet.jpg
« Sur le segment du gamer, nous arrivons tard. ». Voilà le constat, sans concession, que nous a livré Pascal Bourguet, vice-président de la partie consumer pour la région EMEA - l'Europe, le Moyen-Orient (Middle East) et l'Afrique. A propos du Omen, dernier produit à destination des joueurs livré par HP avant la conférence d'hier, il ajoute : « Sur ce produit, tout n'était pas parfait, et peut être que nous pouvions procéder différemment ».

Ce à quoi le représentant du constructeur a en tête, c'est sans doute le châssis du portable, dont la forme biseautée flatte l'œil mais constitue un handicap de taille pour intégrer des puces graphiques très véloces.

Conscient qu'il a besoin d'apprendre dans ce domaine, le constructeur préfère donc jouer la carte de la sécurité avec des produits qui n'innovent pas vraiment et qui constituent en quelque sorte des tests : « Voyons comment cela fonctionne, et ajustons le tir en fonction » précise en substance Pascal Bourguet.

Le choix tout en prudence du constructeur, c'est aussi un choix commercial : d'après la marque, parmi ses unités vendues à destination des joueurs, seules 40 % sont équipées d'une GeForce GTX (notez l'absence d'AMD dans le discours du représentant).

0226000008199050-photo-hp-pavilion-gaming.jpg

HP a donc pris le parti de rester dans le casual gaming plutôt que d'aller chercher d'autres constructeurs comme Asus ou MSI sur le segment des hardcore gamers.

En résulte un Pavilion 15,6 pouces doté d'un Intel Core i5 ou i7 de génération Skylake, jusqu'à 16 Go de mémoire vive, un stockage purement magnétique (HDD jusqu'à 2 To), couplé à de la mémoire flash (SSD 128 Go) ou encore hybride (1 To maximum).

L'affichage est pris en charge par un GPU qui ne dépasse pas le GTX 950M, une puce qui ne pourra en aucun cas satisfaire ceux qui désirent jouer aux derniers titres AAA avec force détails, même en optant pour la version Full HD de ce PC. En revanche, elle conviendra tout à fait à ceux qui s'adonnent à un LoL quelques soirs de la semaine. Le tout pour un prix de départ à 799 euros.

A l'image de sa configuration, ce Pavilion est plutôt discret : seuls les repose-mains texturées et le clavier rétroéclairé rappellent à qui se destine cette machine.

0226000008199048-photo-hp-pavilion-gaming.jpg

A machine moyenne, stratégie peu ambitieuse ? Pas forcément, puisque HP souhaite manifestement disposer à terme d'une vraie gamme à destination des gamers, du portable jusqu'au PC de bureau, à l'image de la stratégie d'Asus, dont la gamme ROG est prise en référence par notre interlocuteur. Reste à savoir si cette option très attentiste, dans un marché qui évolue constamment, sera ou non profitable au constructeur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top