Android : quels jeux pour ma tablette ?

04 janvier 2013 à 17h59
0
La note de la rédac

Toy Defense

Vous pensiez peut-être y échapper mais soyons réalistes : il est totalement impensable de parler de jeu sur écran tactile sans évoquer au moins un Tower Defense. Plus classique qu'Anomaly Warzone Earth (qui avait le mérite d'inverser le principe), Toy Defense nous force à nous battre avec des petits soldats de plomb mais dans une guerre bien réelle et sans pitié. Facile à prendre en main et donc forcément très jouable, le titre ne se contente pas de nous laisser disposer des unités sur le champ de bataille avant de nous laisser regarder l'ennemi arriver sans pouvoir intervenir. Au lieu de cela, et grâce à l'argent glané par l'élimination de soldats adverses, on peut acquérir de nouvelles troupes, les déployer sur le terrain ou encore réparer celles mal en point.

Un schéma franchement classique mais avec ses graphismes sympathiques, de belles animations et une chouette ambiance, Toy Defense a retenu notre attention. Cependant, il est important de noter que le jeu fonctionne avec un système d'achats intégrés, pas forcément essentiel pour les meilleurs joueurs, mais inévitable pour tous ceux qui se font laminer leurs lignes de défense à la première occasion.

00C8000005636166-photo-toy-defense.jpg
00C8000005636168-photo-toy-defense.jpg
00C8000005636170-photo-toy-defense.jpg

Les petits soldats de plomb sont de retour et ils ne sont pas contents.


Prix : Gratuit
Télécharger sur Google Play


Splice

00C8000005636160-photo-splice.jpg
Ce jeu ne vous laissera sans doute pas indemnes. Et il vous cassera parfois les pieds autant que la tête. Ce qui tombe assez bien, puisque c'est clairement le but de ce jeu de réflexion basé sur les manipulations d'arbres binaires. Oui, ça fait un peu peur quand on le dit comme ça mais trop dévoiler du concept de Splice risque aussi de parfaitement vous gâcher l'expérience. Sachez qu'au départ, vous devrez recomposer un ensemble logique à l'aide de mécaniques toutes simples, en déplaçant des éléments génétiques. Et la logique, vous la trouverez à force de multiples essais qui vous aideront à comprendre comment le tout fonctionne.

Passé les sept premières séquences, qui servent d'introduction au concept, le titre tentera de vous rendre complètement dingue en intégrant de nouvelles idées au gameplay comme la division ou l'autodestruction des cellules en plus d'une limite de coups jouables qui vous obligera à remonter dans le temps pour trouver l'étape où rectifier le tir. Ultra esthétique, Splice s'enrichit également de musiques totalement zen bien pratiques pour empêcher le joueur stressé de subir un craquage nerveux en pleine partie. On ne peut que dire merci au développeur, qui a de surcroît le bon goût de proposer plus de 75 niveaux tordus, pour moins de 3 euros.

012C000005636162-photo-splice.jpg
012C000005636164-photo-splice.jpg

C'est simple : Splice est aussi beau que compliqué.


Prix : 2,29 euros
Télécharger sur Google Play


Freeze! : l'évasion

Dans Freeze! le héros n'a pas de nom. Tout au plus sait-on qu'il s'agit d'un oeil. Mais absolument pas pourquoi il passera toute l'aventure enfermé dans des mondes-prisons. Ce que l'on sait, en revanche, c'est qu'il sera nécessaire de l'aider à s'en carapater. Et pour cela, il va falloir utiliser pleinement l'écran de la tablette car, et à l'instar de Draw Race 2, on parle ici d'un concept entièrement pensé pour le jeu sur écran tactile. Les premiers niveaux sont évidemment d'une facilité déconcertante, mais ils nous apprennent tranquillement à manier les cellules en les faisant tourner sur elles-mêmes. L'idée étant d'amener le héros vers la sortie.

Pour complexifier la tâche, on trouvera de temps à autre un gros bouton Freeze en bas de l'écran. Comme le nom l'indique, la fonction a la particularité d'arrêter le temps et donc la créature à l'endroit que l'on souhaite. Un peu pervers, très machiavélique, doté d'une bande-son sublime et reposante, Freeze! ne met qu'une grosse poignée de secondes à se faire aimer par celui qui tente l'aventure. D'autant que le modèle économique, donnant accès au premier monde avant de demander de passer à la caisse, permet de se faire une très bonne idée du titre et de vérifier s'il a une chance ou non de nous plaire. Un incontournable que l'on ne se lassera pas de retourner.

0000012C05636112-photo-freeze.jpg
0000012C05636114-photo-freeze.jpg

La grande évasion n'aura lieu que si vous devenez expert en rotation de cage.


Prix : Gratuit
Télécharger sur Google Play


Contre Jour

00C8000005636100-photo-contre-jour.jpg
Assez ressemblant à Freeze!, le Contre Jour de Chillingo n'a certes pas le monopole des graphismes arty en noir et blanc (de toute façon emprunté à l'excellent jeu indépendant Limbo) mais il se différencie par un tout autre concept. Là aussi, on se retrouve face à des tableaux à résoudre en amenant une petite créature d'un point A vers un point B, sauf que l'opération s'effectue de toute autre manière. Il faudra non seulement déformer le terrain d'un doigt pour obliger le héros à rouler dans la direction où l'on souhaite le voir aller. Mais aussi, et plus pervers, souvent utiliser des lianes pour se rendre d'un endroit à un autre en récupérant un maximum d'items à collecter.

Et toute la difficulté est là. Boucler un niveau ne prend que quelques secondes aux joueurs les moins aguerris tandis qu'arriver au bout en ayant bien tout ramassé devient vite un challenge particulièrement stressant. Au final, le jeu s'adapte à tous les types de joueurs et parvient à calmer les plus acharnés grâce à des musiques au piano du plus bel effet. On est, là encore, face à un de ces titres complètement pensés pour les écrans tactiles, au point où il n'est même pas envisageable de le pratiquer sous une autre forme. Rien que pour ça, Contre Jour mérite une belle salve d'applaudissements. Et pour tout le reste aussi.

012C000005636102-photo-contre-jour.jpg
012C000005636104-photo-contre-jour.jpg

Jolie esthétique, belle musique, et futé avec ça : Contre Jour a tout pour lui.


Prix : 1,66 euros
Télécharger sur Google Play
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top