Firefox remet Google en moteur de recherche par défaut

le 15 novembre 2017 à 14h40
0
La fondation Mozilla, qui développe le navigateur Internet Firefox, a lancé sa dernière mise à jour le 14 novembre 2017. Une mise à jour majeure puisqu'il s'agit de Firefox Quantum, en bêta depuis septembre 2017, censé être plus stable et surtout beaucoup plus rapide. Une manière pour Mozilla de tenter de récupérer quelques parts de marché sur Google Chrome, devenu le navigateur Internet le plus utilisé au monde.

Parmi les changements majeurs de Firefox Quantum, il y en a toutefois un qui peut sembler étrange : Firefox ne propose plus Yahoo comme moteur de recherche par défaut.

Mozilla quitte Yahoo et revient à Google



Les utilisateurs français de Mozilla Firefox ne devraient pas voir de différence : dans l'Hexagone, le moteur de recherche par défaut de Firefox n'a jamais changé. C'est logique : Google est depuis longtemps le moteur de recherche le plus utilisé en Europe et Mozilla n'a pas voulu changer les habitudes de ses utilisateurs. Mais aux Etats-Unis, au Canada, à Hong-Kong et à Taïwan, le changement avait eu lieu en 2014.

Cette année-là, Mozilla annonçait un partenariat avec Yahoo : le moteur de recherche de l'ancien géant de l'Internet devenait moteur de recherche par défaut sur Firefox. L'accord était prévu pour durer 5 ans, mais il semblerait que la fondation Mozilla ait décidé d'y mettre un terme plus tôt que prévu : dans ces quatre pays, c'est à nouveau Google qui est le moteur de recherche par défaut.

01F4000008768312-photo-firefox-57.jpg


Une rupture de contrat qui pourrait rapporter gros à Mozilla



Cette décision de mettre Yahoo en tant que moteur de recherche par défaut avait été mal perçue par les utilisateurs de Firefox : elle fait partie des raisons qui ont poussé les internautes vers Google Chrome. Avec cette nouvelle version de Firefox, Mozilla veut donc les reconquérir et ça passe forcément par un nouveau changement de moteur de recherche par défaut.

La rupture de contrat pourrait, de plus, rapporter très gros à Mozilla : selon Recode, le contrat liant Yahoo et Mozilla présentait une clause de rupture précisant que si l'entreprise qui aurait racheté Yahoo, en l'occurrence Verizon, ne convenait pas à la fondation, elle pourrait rompre le contrat et toucher 375 millions de dollars par an jusqu'à la fin théorique de ce dernier, soit jusqu'en 2019. Si Mozilla a invoqué cette clause pour remettre Google en tant que moteur de recherche par défaut Oath, la filiale de Verizon qui gère désormais Yahoo, risque de devoir rembourser à Mozilla près de 750 millions de dollars.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Mozilla Firefox
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
From Software devrait annoncer un jeu avec avec George R.R. Martin à l'E3 2019
La RTX 2070 gagnerait des parts de marché plus rapidement que la GTX 1080 en son temps
Déclaration de revenus 2019 : n'oubliez pas de déclarer vos gains en cryptomonnaies !
Test Google Pixel 3a : le roi de la photo à moins de 400€
Instagram : les données de 6 millions d'influenceurs exposées
Nintendo compterait aussi sur le cloud de Microsoft pour propulser son service de streaming
scroll top