Windows 10 : Microsoft teste Skype sans plugin au sein de Edge

Par
Le 21 septembre 2015
 0
Microsoft avance ses travaux sur la technologie ORTC et annonce une preview de Skype au travers du navigateur Edge.

Durant l'été 2014, Microsoft expliquait avoir finalement trouvé un accord avec Google concernant le standard WebRTC permettant d'effectuer des appels audio et vidéo en temps réel, directement au travers du navigateur, sans plugin. Les deux sociétés travaillent désormais sur l'interface de programmation ORTC - (Object Real-Time Communications), découlant des propositions de Microsoft et qui s'inscrit donc dans le cadre du projet WebRTC.

Un protocole de messagerie universel et standardisé ? Microsoft compte bien intégrer cette technologie et c'est l'équipe de Skype qui en profitera en premier. En fin d'année dernière, la société expliquait ainsi : « En nous basant sur notre expérience avec Skype et Lync ainsi que les prototypes développés par Microsoft OpenTech, nous travaillons actuellement sur l'implémentation des interfaces de programmation de ORTC au sein d'Internet Explorer ».

Mais depuis, la firme de Redmond a développé un nouveau navigateur et sur son blog officiel, les développeurs de Skype expliquent qu'avec Edge, au sein de la dernière build de Windows 10 réservée aux Windows Insiders, il n'est désormais plus nécessaire d'installer un plugin tiers pour utiliser Skype à partir de la messagerie Outlook.com ainsi que sur Skype.com.

035c000008155600-photo-skype-banner.jpg


Par la suite, Microsoft devrait aller plus loin et explique que le protocole - en cours de standardisation - permettra d'effectuer des appels groupés avec des participants utilisant un autre navigateur compatible, voire un autre système d'exploitation tout en continuant d'assurer la prise en charge des réseaux de téléphonie actuels.

A l'exception d'Apple, les autres éditeurs de navigateurs, comme Google, Opera et Mozilla, travaillent déjà sur WebRTC depuis quelques années. Avec Edge, Microsoft entend rattraper son retard, il n'est donc pas surprenant que la société ne soit plus aussi frileuse qu'avant pour tester des technologies Web non finalisées.

A lire également :

Télécharger Skype pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top