Android : les utilisateurs européens libres de choisir leur navigateur internet

05 avril 2019 à 17h10
0
Google Chrome mobile
Nuttapol Sn / Shutterstock.com

Suite à une condamnation des instances européennes, Google a pris la décision de laisser ses utilisateurs de smartphones Android libres de choisir leur propre navigateur et moteur de recherche internet.

La nouvelle a été annoncée la semaine dernière par Kent Walker, vice-président aux affaires juridiques de Google. La firme américaine va désormais laisser ses utilisateurs européens sous Android choisir leur navigateur et leur moteur de recherche Internet. La raison : une décision rendue par la Commission européenne qui, en juillet dernier, pointait un « abus de position dominante » de la part du géant américain vis-à-vis d'Android et condamnait l'entreprise à payer une amende de près de 5 milliards.

Informer les utilisateurs sur la diversité des navigateurs


A l'avenir, Google va donc informer les utilisateurs de mobile sous Android sur les possibilités s'offrant à eux en matière de navigateurs internet. Ceci se fera par le biais de Google Play, qui sera chargé de communiquer sur les « services de recherche supplémentaires » disponibles sur le store pour les appareils. Ainsi, Google Chrome sera proposé aux côtés de Mozilla Firefox, Brave ou encore Opera.

Des moteurs de recherche moins populaires, tels que DuckDuckGo ou Bing, seront quant à eux probablement regroupés sous la bannière de Google Search.

Une installation facilitée sur les appareils Android


Google Play permettra en outre de faciliter l'installation d'un nouveau navigateur, par le biais d'une boîte de dialogue qui indiquera les moteurs de recherche déjà installés sur l'appareil et permettra de configurer de nouvelles applications par défaut. Ainsi, Google Play, Google Chrome et l'onglet Google Search seront bien trois choses distinctes, qui permettront à un utilisateur Android d'accéder aux services de Google Play (téléchargements, jeux, etc.) tout en s'informant sur un moteur de recherche autre que Chrome.


Jusqu'à présent, les internautes n'avaient pas le choix et devaient de fait utiliser les services du moteur de recherche Google Chrome et du navigateur Google Search, installés d'office sur leur smartphone. Une décision qui permet de laisser plus de liberté aux utilisateurs, en assouplissant les configurations système imposées par les fabricants. Ce changement permettra en outre à Google d'en apprendre davantage sur les choix et habitudes des utilisateurs quant à leur utilisation des navigateurs sur mobile.

Notons que la décision de Google est rétroactive, et les anciens utilisateurs d'appareils européens pourront configurer leur mobile en fonction de leur choix.

Source : 9to5Google.
7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top