🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Android : les utilisateurs européens libres de choisir leur navigateur internet

05 avril 2019 à 17h10
7
Google Chrome mobile
Nuttapol Sn / Shutterstock.com

Suite à une condamnation des instances européennes, Google a pris la décision de laisser ses utilisateurs de smartphones Android libres de choisir leur propre navigateur et moteur de recherche internet.

La nouvelle a été annoncée la semaine dernière par Kent Walker, vice-président aux affaires juridiques de Google. La firme américaine va désormais laisser ses utilisateurs européens sous Android choisir leur navigateur et leur moteur de recherche Internet. La raison : une décision rendue par la Commission européenne qui, en juillet dernier, pointait un « abus de position dominante » de la part du géant américain vis-à-vis d'Android et condamnait l'entreprise à payer une amende de près de 5 milliards.

Informer les utilisateurs sur la diversité des navigateurs

A l'avenir, Google va donc informer les utilisateurs de mobile sous Android sur les possibilités s'offrant à eux en matière de navigateurs internet. Ceci se fera par le biais de Google Play, qui sera chargé de communiquer sur les « services de recherche supplémentaires » disponibles sur le store pour les appareils. Ainsi, Google Chrome sera proposé aux côtés de Mozilla Firefox, Brave ou encore Opera.

Des moteurs de recherche moins populaires, tels que DuckDuckGo ou Bing, seront quant à eux probablement regroupés sous la bannière de Google Search.

Une installation facilitée sur les appareils Android

Google Play permettra en outre de faciliter l'installation d'un nouveau navigateur, par le biais d'une boîte de dialogue qui indiquera les moteurs de recherche déjà installés sur l'appareil et permettra de configurer de nouvelles applications par défaut. Ainsi, Google Play, Google Chrome et l'onglet Google Search seront bien trois choses distinctes, qui permettront à un utilisateur Android d'accéder aux services de Google Play (téléchargements, jeux, etc.) tout en s'informant sur un moteur de recherche autre que Chrome.


Jusqu'à présent, les internautes n'avaient pas le choix et devaient de fait utiliser les services du moteur de recherche Google Chrome et du navigateur Google Search, installés d'office sur leur smartphone. Une décision qui permet de laisser plus de liberté aux utilisateurs, en assouplissant les configurations système imposées par les fabricants. Ce changement permettra en outre à Google d'en apprendre davantage sur les choix et habitudes des utilisateurs quant à leur utilisation des navigateurs sur mobile.

Notons que la décision de Google est rétroactive, et les anciens utilisateurs d'appareils européens pourront configurer leur mobile en fonction de leur choix.

Source : 9to5Google.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
lomaz
Allez, faudrait s’attaquer aussi à Apple pour la même problématique.
Rumpelstiltskin
Choisir son navigateur c’est cool , le problème c’est le moteur de recherche .soyons clair Google est sûrement le meilleur et j’arrive pas à m’en passer ( surtout pour retrouver une adresse et cliquer simplement sur " appeler" ) , mais punaise qu’es ce qu’ils font chier avec leur "accord " et la vie privée ! J’y ai droit a chaque démarrage !
kristo21
Je n’ai pas compris, on a toujours pu choisir son navigateur, sauf que Chrome était préinstallé et présélectionné, c’est la même chose sur Windows avec Edge.<br /> Cela change uniquement pour les fabricants, mais pas pour les utilisateurs finaux.
Blues_Blanche
C’est marrant comme on se réjouit de ce qui devrait pourtant être évident et naturel. Comme quoi on s’habitue au manque de liberté…
crowfix
Tout à fait mais les têtes pensantes qui dirigent le monde pensent que les gens sont trop bêtes pour faire leurs propres choix alors c’est mieux d’imposer aux fabricants d’afficher une belle fenêtre de sélection avec plein de choix pour que les gens ne sachent pas quoi choisir mais qu’ils puissent avoir le choix de ne pas savoir.<br /> Comme ça ils pourront choisir un navigateur pas adapté qui leur pourrira la batterie de leur smartphone et un moteur de recherche qui ne trouvera rien.<br /> L’avantage c’est que si le fabricant n’accepte pas de proposer ces choix il se prendra une grosse amende qui remplira les poches des politiciens.
Saulofein
Tout a fait d’accord, le titre est trompeur, il a toujours été possible de changer le navigateur. Cette loi n’a aucun intérêt si ce n’est pour les amendes.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un tweet énigmatique révèle la date et le lieu de l'Android Dev Summit 2019
Pour concurrencer les AirPods, Amazon va lancer des écouteurs intégrant Alexa
⚡️ Bon plan : Canon EOS 2000D + Objectif EF-S 18-55mm IS II + Sac à dos à 519,99€
🔥 Bon plan NordVPN : 2.62 euros par mois pour 3 ans d'abonnement
Eric Carreel, Withings :
⚡️ Bon plan : TaoTronics écouteurs Intra Bluetooth à 16,79€ au lieu de 23,99€
iPhone 2019 : un bout du châssis dévoilé avec le triple capteur photo
Apple accélère le développement de son propre modem 5G et fausse compagnie à Intel
Actuellement en orbite lunaire, la sonde israélienne Beresheet devrait alunir le 11 avril
🔥 AirDots, Mi 9, Mi Band : notre sélections des meilleurs bons plans Xiaomi
Haut de page