iTunes : 1,3 milliard de frais de fonctionnement par an ?

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000003706464-photo-ic-ne-itunes-10.jpg
1,3 milliard de dollars : c'est le montant annuel qu'utiliserait Apple pour gérer l'iTunes Store, son service de vente de contenu dématérialisé. Un constat que l'on doit à un analyste de l'agence Asymco.

Horace Dediu s'est basé sur les statistiques données par Apple lors de sa dernière keynote, concernant les performances d'iTunes : 225 millions de comptes à gérer, 15 milliards de chansons, 14 milliards d'applications et 130 millions de livres électroniques téléchargés... A la gestion de ces paramètres, l'analyste ajoute les 2,5 milliards de dollars versés aux développeurs depuis la création de la plateforme et les pourcentages allant aux ayants-droit.

En recoupant les paramètres, l'analyste parvient à la conclusion qu'iTunes coûterait 113 millions de dollars par mois en gestion, tandis qu'il en rapporterait 313 millions sur la même période.

L'entretien et la gestion du service a considérablement augmenté depuis son lancement, comme en témoigne le graphique ci-dessous qui s'intéresse à l'évolution de ce coût durant les trois dernières années.

04356154-photo-itunes.jpg

On second graphique présenté par l'analyste tente de son côté de montrer l'évolution des gains d'Apple via l'iTunes Store, après rémunération des propriétaires de contenus, mais sans déduction d'autres frais, comme ceux de transactions. « Strictement parlant, il ne s'agit pas de marge brute » commente Horace Dediu, mais cela permet de se faire une idée de l'évolution de la chose, notamment concernant l'ascension rapide de la courbe des applications par rapport à la musique, en place pourtant depuis bien plus longtemps.

0258000004356156-photo-itunes.jpg

Reste que l'analyse d' Asymco n'est pas officielle, et si elle permet de se faire une idée de la somme dépenser par Apple pour entretenir l'iTunes Store, elle n'est pas validée par la firme de Cupertino. Elle confirme néanmoins ce qu'Apple n'a jamais vraiment caché, à savoir que les revenus de ce marché dématérialisé sont relativement faibles pour l'entreprise, qui gagne par contre beaucoup d'argent avec ses produits phares comme l'iPhone ou l'iPad.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'éventuel rachat des brevets Nortel par Google inquiète Microsoft
Jusqu'à 1 GHz de plus pour le Turbo Core des futurs AMD FX
Lenovo annonce des nouveaux serveurs Xeon pour les PME
Siemens annonce un patch de sécurité de son système pour infrastructures critiques
BlackBerry PlayBook : lancée en France le 15 juin (màj)
HP : Apotheker chamboule la direction du groupe
Next Performance lève 16 millions d'euros pour aller à l'international
AMD : les Bulldozer remplaceront rapidement les Phenom II X6
Cyberattaques : la Corée du Sud prépare les contre-mesures
Oracle Exadata certifé pour les applicatifs SAP
Haut de page