Les producteurs de podcasts s'énervent contre les plateformes de rediffusion

12 juin 2019 à 06h38
1
Podcast

Plusieurs dizaines de podcasteurs ont signé un manifeste pour dénoncer les conditions d'utilisation de leurs productions par de nouvelles plateformes d'agrégation.

Le lancement il y a tout juste deux semaines de Majelan ne s'est pas passé comme son fondateur Mathieu Galet aurait pu l'espérer.

Les podcasters vent debout contre les nouvelles plateformes d'agrégation

Le service se présente comme un agrégateur de contenus, récupérant les milliers de programmes produits aussi bien par des éditeurs professionnels que des indépendants, souhaitant partager leurs connaissances et leur point de vue à travers le format.

Tous ces acteurs déplorent depuis plusieurs jours le manque de communication de la part de Majelan, mais également d'autres services du même type comme Luminary ou Sybel, qui ont récupéré l'intégralité des contenus disponibles sans même les avertir.

Plusieurs dizaines de podcasters francophones ont décidé de signer un manifeste pour dénoncer cette situation. Ils se disent « opposés à toute intégration automatique, sans accord préalable » et s'opposent à ce que leurs productions servent de produit d'appel à une offre payante ou à la diffusion de publicités publiées autour de leurs émissions.

Ils demandent également à ces nouveaux entrants, ainsi qu'aux acteurs déjà installés, de « ne pas fermer l'écosystème, en enfermant ces contenus gratuits dans des applications qui seraient les seules à pouvoir les lire ».

Le podcast est promis à une transformation radicale

Cette revendication peut être vue comme une réponse à l'intention de certains éditeurs de créer leur propre plateforme afin de maîtriser intégralement la distribution de leurs émissions. Radio France a déjà suggéré cette idée pour mieux gérer la monétisation des contenus produits en interne par les équipes de la Maison de la Radio.

Les artisans du podcast souhaitent quant à eux que leur média conserve sa spécificité, à savoir une diffusion libre et décentralisée, disponible sur toutes les plateformes pour l'ensemble des utilisateurs.

Pourtant, le marché du podcast attise l'appétit des grandes plateformes de streaming, comme Spotify, qui souhaitent y investir massivement pour trouver un relais de croissance, quitte à dénaturer l'ADN du média.

Source : L'Expansion
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Blap
Ils veulent interdire les liens hypertextes aussi ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La série Dune: The Sisterhood accompagnera l’adaptation de Denis Villeneuve
Shazam reconnait désormais la musique au casque (sur Android)
Ça y est ! Vous pouvez changer votre gamertag Xbox pour n'importe quel pseudo
Stadia : Google met à disposition un speedtest pour tester la compatibilité de votre connexion
🔥 Bon plan : Chromecast et Chromecast Ultra en promo chez Fnac et Darty
Mazda : les premiers modèles électriques dès 2020
Love, Death + Robots : une deuxième saison annoncée sur Netflix
Salesforce réalise la plus grosse acquisition de son histoire avec Tableau
Google opte pour la diversité des sites dans ses résultats de recherche
Résumé du Nintendo Direct de l'E3 2019
Haut de page