Google intègre Songza au sein de Play Music aux Etats-Unis

0
Cet été, Google a mis la main sur le service de recommandations musicales Songza ; la société annonce avoir procédé à une première intégration au sein de Google Play Music.

Lancé en 2007, Songza avait pour objectif de proposer des listes de lecture axées sur les recommandations en fonction des activités de l'utilisateur et de son état d'esprit. Google annonce que ces playlists ont été intégrées au sein de son offre Google Play Music. Toutefois, cette nouveauté n'est pour l'heure disponible qu'aux États-Unis et au Canada.

01F4000007702753-photo-play-music.jpg


La firme californienne précise que ces radios en streaming sont disponibles sur la version Web ainsi que sur les applications mobiles pour Android et iOS. Notons également qu'il sera possible de configurer un accès en mode déconnecté. Enfin, le mobinaute sera en mesure de créer sa propre radio à partir d'une de ces chansons.

Pour Google, il s'agit de mieux faire face aux concurrents locaux et notamment Rdio, Pandora ou Nokia MixRadio. A terme, l'on imagine que ces nouvelles radios thématiques seront déployées dans d'autres pays.

Pour mémoire, Spotify dispose d'une section similaire qui se base sur son catalogue de 30 millions de titres. Au mois de mars, la société avait d'ailleurs effectué l'acquisition de Echo Nest capable d'analyser les contenus musicaux et de les lier aux habitudes des utilisateurs pour effectuer des recommandations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel Core M : du rififi dans le TDP !
Pilotes NVIDIA GeForce 344.48 disponibles : DSR pour tous
Inbox : Google dévoile officiellement sa nouvelle messagerie
Infos US de la nuit : Yelp publie des prévisions de chiffre d’affaires décevantes
Brian Armstrong, Coinbase :
Apple lance Maps Connect et tente d'attirer les commerces
VMware garde la forme au troisième trimestre
Photomath : l'application qui savait résoudre les équations
Xiaomi amorce son expansion internationale et installe des datacenters hors de Chine
Vertu et Bentley concrétisent avec un smartphone à 12500 euros
Haut de page