Samsung ferme son service de streaming Music Hub en juillet prochain

22 mai 2014 à 18h13
0
Music Hub, le service de musique en streaming lancé par Samsung en 2012, fermera ses portes le 1er juillet prochain. La démarche suit la logique de l'entreprise, qui est de remplacer progressivement ses services Hub.

00FA000005192572-photo-sumsung-music-hub.jpg
Le 1er juillet prochain, Samsung Music Hub n'existera plus, tout du moins sous la forme qu'elle possède maintenant. Le site Tech Radar rapporte que des utilisateurs du service ont récemment reçu un mail pour les informer que ce dernier « ne sera plus disponible » à partir de juillet prochain, promettant plus d'informations à venir. Dans le même temps, l'entreprise conseille aux mobinautes ayant stocké du contenu sur Music Hub de tout rapatrier en local avant le 1er juillet, date à la laquelle « il ne sera plus disponible ».

Lancé en 2012 en même temps que le Galaxy S III, Samsung Music Hub est un service qui permet de stocker la musique dans le cloud pour 10 dollars par mois, mais également d'accéder à un catalogue en ligne de 19 millions de titres. Samsung cherchait à proposer son propre concurrent à Spotify et Deezer, mais uniquement à destination des utilisateurs de ses terminaux. De toute évidence, le succès n'a pas été au rendez-vous.

L'annonce de la fin de Music Hub suit de près celle de Hub Books, remplacé dernièrement par l'application Kindle pour Samsung, en partenariat avec Amazon. Récemment, Philip Berne, l'un des responsables marketing de l'entreprise, avait annoncé sur Twitter que Samsung souhaitait faire disparaître son Hub. Le tweet a depuis été supprimé.

Mais Samsung pourrait néanmoins continuer de proposer un service musical, sous une autre forme : un porte-parole de l'entreprise a déclaré à Tech Radar que « ses offres resteraient disponibles sous la forme d'applications individuelles plutôt que dans une unique vitrine intégrée. » Une nouvelle qui en cache une autre : Samsung Hub étant installé sur tous les terminaux de la marque depuis le S3, la mise en place d'applications facultatives comme Kindle pour Samsung permettrait à l'utilisateur de pouvoir contrôler davantage les services installés sur son appareil.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top