Cortana, bientôt dans votre oreillette ?

06 novembre 2015 à 16h50
0
Après avoir porté Cortana sur Android et plus récemment, sur iOS, Microsoft pourrait renforcer sa position sur le marché des objets connectés en s'ouvrant toujours plus aux autres plateformes.

A l'heure actuelle, Microsoft reste relativement timide sur le marché des objets connectés. Le Band, son bracelet, bien qu'en seconde génération, n'est toujours pas commercialisé globalement. Toutefois la firme de Redmond plancherait actuellement sur une oreillette de nouvelle génération baptisée le Clip.

Selon le magazine Wareable, spécialisé dans les objets connectés, Microsoft aurait un prototype achevé d'ici la fin de l'année mais ce dernier n'entrerait pas en commercialisation avant 2016. L'idée est de proposer un appareil offrant des interactions uniquement vocales avec les assistants. La cible privilégiée étudiée : les femmes d'affaires.

Le Microsoft Band propose aujourd'hui quelques interactions avec Cortana pour obtenir des rappels, répondre à des messages ou envoyer des emails.

035C000008236670-photo-hearable.jpg


Mais ce prochain appareil fonctionnerait en plus avec Siri ou Google Now. Pour l'heure peu de détails ont été communiqués sur la nature exacte du produit, mais ce dernier pourrait ressembler au Moto Hint, c'est à dire en prenant la forme d'une oreillette.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
scroll top