SteadXP : l'invention qui veut secouer le monde de la stabilisation vidéo

14 septembre 2015 à 11h32
0
Jusqu'à maintenant, la meilleure solution qu'on avait sous le coude pour « stabiliser » une vidéo en mouvements sans recourir à un coûteux steady cam, c'était de créer un hyperlapse. Cette technologie rendue populaire notamment par Instagram a pour inconvénient le fait de créer une vidéo en accéléré. C'est là qu'intervient la bonne idée, simple de la bouche même de son créateur Adrien Farrugia, du SteadXP. Un boîtier qu'on fixe à plus ou moins n'importe quelle caméra ou appareil photo capable de filmer. La start-up grenobloise du même nom a lancé son Kickstarter depuis quelques jours, et il est déjà financé.

« Le futur de la stabilisation vidéo », voici ni plus ni moins ce que propose la start-up grenobloise SteadXP sur sa page Kickstarter. Adrien Farrugia, initiateur du projet, présente son concept dans la vidéo ci-dessous. Le SteadXP est un petit boîtier, décliné en deux versions, qui va enregistrer les mouvements du vidéaste grâce à un gyroscope et un accéléromètre, tous deux sur trois axes, afin d'apporter un post-traitement on ne peut plus efficace contre les mouvements parasites. Il suffira d'importer les rushs vidéo et les fichiers de données des mouvements correspondants dans le logiciel SteadXP. Ce dernier proposera alors des profils de correction automatique, après analyse des mouvements de roulis, tangage et lacet : stabilisation de l'horizon, suppression de l'effet rolling shutter (mouvements circulaires rapides), sports extrêmes, hyperlapse, vidéo à mains levées ou filmée à l'épaule, etc.


Mais il est bien sûr possible de se créer son propre profil en dosant différents paramètres comme l'intensité de la stabilisation, le facteur de recadrage, le degré d'accélération ou d'interpolation des pixels. Les prérequis pour que le SteadXP fonctionne bien, c'est d'utiliser un appareil de capture qui soit à la fois haute résolution (Full HD ou Ultra HD) et grand-angle. Le traitement impose en effet un minimum de recadrage dynamique, donc avec un flux de mauvaise qualité et un angle de champ trop étriqué, les résultats risquent de ne pas être aussi probant que ce que démontre aujourd'hui SteadXP.

08164976-photo-steadxp-4.jpg

Un des deux modèles est dédié aux GoPro. Le SteadXP@ marche avec les Hero 2, 3 et 4. Ceux encore disponible coûtent 140 euros. L'autre modèle se greffe sur griffe porte-flash. Toute caméra et tout appareil photo de type reflex ou compact avancé, dotés de cette griffe, d'une entrée micro et d'une sortie vidéo sont donc compatibles. Les lots restants de SteadXP+ placent la barre assez haut, à 230 euros. Mais si les résultats définitifs sont aussi concluants que ce qu'on voit dans la vidéo, le SteadXP séduira assurément les amateurs ! Les SteadXP@ et + seront livrés entre janvier et mars 2016.

01A4000008164966-photo-steadxp-1.jpg
01A4000008164968-photo-steadxp-2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top