Aorus Thunder M7 : une souris à 16 boutons programmables pour les MMO

15 juillet 2014 à 12h49
0
La firme Aorus a levé le voile sur sa souris Thunder M7, dotée de 16 boutons programmables, et principalement destinée aux joueurs de MMO.

Avec ses 11 boutons latéraux, l'Aorus Thunder M7 est une souris aussi impressionnante que curieuse. La firme à son origine assure avoir travaillé l'ergonomie du design pour offrir aux joueurs le confort nécessaire pour évoluer dans un jeu massivement multijoueur (MMO).

00C8000007506735-photo-aorus-thunder-m7.jpg
00C8000007506737-photo-aorus-thunder-m7.jpg
00C8000007506739-photo-aorus-thunder-m7.jpg

Cette souris gaming permet de configurer jusqu'à 16 macros sur ses différents boutons, et jusqu'à 5 profils. Un capteur laser d'une résolution maximale de 8200 DPI, réglable à la volée à partir de 800 DPI, est également de la partie. Le contacteur Omron permet à la souris d'encaisser jusqu'à 20 millions de clics. Enfin, comme sur la plupart des souris pour joueurs, il est possible d'ajuster le poids de la Thunder M7 de plus ou moins 10 grammes, pour un poids compris entre 100 et 110 grammes en tout. La souris mesure également 116 x 70 x 44 mm et dispose d'un câble USB de 1,8 mètre.

L'Aorus Thunder M7 sera disponible en Europe dans les prochaines semaines, à un prix encore non communiqué.
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Freebox Server 3.0.1 : mode bridge rétabli pour le FTTH à 1 Gb/s
Raspberry Pi Model B+ : de multiples améliorations pour cette
Google signe avec Novartis pour ses lentilles de contact connectées
Insolite : un Suédois à l'origine de 2,7 millions d'articles sur Wikipédia
BitOcean : le potentiel remplaçant de Mt.Gox voudrait mettre la main sur ses restes
BlackBerry : le Blackphone n'a pas sa place en entreprise
Le code informatique enseigné en primaire à la rentrée
Google : le jeu Ingress débarque sur iOS
WPC : Windows installé sur 14% des appareils, 1 milliard d'utilisateurs d'Office
Face aux Chromebooks, Microsoft annonce des PC de 99 à 250 dollars
Haut de page