Aorus Thunder M7 : une souris à 16 boutons programmables pour les MMO

15 juillet 2014 à 12h49
0
La firme Aorus a levé le voile sur sa souris Thunder M7, dotée de 16 boutons programmables, et principalement destinée aux joueurs de MMO.

Avec ses 11 boutons latéraux, l'Aorus Thunder M7 est une souris aussi impressionnante que curieuse. La firme à son origine assure avoir travaillé l'ergonomie du design pour offrir aux joueurs le confort nécessaire pour évoluer dans un jeu massivement multijoueur (MMO).

00C8000007506735-photo-aorus-thunder-m7.jpg
00C8000007506737-photo-aorus-thunder-m7.jpg
00C8000007506739-photo-aorus-thunder-m7.jpg

Cette souris gaming permet de configurer jusqu'à 16 macros sur ses différents boutons, et jusqu'à 5 profils. Un capteur laser d'une résolution maximale de 8200 DPI, réglable à la volée à partir de 800 DPI, est également de la partie. Le contacteur Omron permet à la souris d'encaisser jusqu'à 20 millions de clics. Enfin, comme sur la plupart des souris pour joueurs, il est possible d'ajuster le poids de la Thunder M7 de plus ou moins 10 grammes, pour un poids compris entre 100 et 110 grammes en tout. La souris mesure également 116 x 70 x 44 mm et dispose d'un câble USB de 1,8 mètre.

L'Aorus Thunder M7 sera disponible en Europe dans les prochaines semaines, à un prix encore non communiqué.
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
scroll top