L'ANFR publie un rapport sur les mesures d'exposition aux ondes des compteurs Linky

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
15 mai 2020 à 12h00
0

L’Agence nationale des fréquences vient de publier son rapport annuel portant sur 300 mesures d’exposition du public aux ondes électromagnétiques produites par les compteurs Linky. Ces mesures ont été effectuées sur l’année 2019.

Ce rapport est réalisé chaque année dans le cadre du dispositif national de surveillance des expositions aux ondes électromagnétiques auxquelles le public peut être exposé dans la bande de fréquences 9 kHz – 100 kHz.

Compteur Linky : 287 lieux de mesures différents en 2019, plus qu’en 2018

Le nombre de contrôles a augmenté sensiblement en 2019 avec 300 mesures effectuées sur 287 lieux différents, alors qu’en 2018, l’étude s’était limitée à 178 lieux de contrôle. Ces prises de mesure ont été réalisées à l’intérieur des bâtiments professionnels ou particuliers, et principalement en zone urbaine.

L’ANFR rappelle qu’il est possible, pour les collectivités locales et les particuliers, de demander gratuitement de faire mesurer l’exposition aux ondes électromagnétiques dans les habitations ou dans les lieux accessibles au public.

Pour l’ANFR, les valeurs mesurées restent largement inférieures aux limites réglementaires

Les conclusions de l’ANFR indiquent que l’ensemble des mesures effectuées en 2019 respectent les seuils réglementaires fixés par le décret n° 2002-775 de mai 2002. Ces conclusions vont dans le même sens que celles du rapport émis suite aux mesures effectuées en 2018.

Les techniciens de l’ANFR réalisent deux mesures différentes pour évaluer l’exposition du public aux ondes électromagnétiques. La première mesure est effectuée lors d’envois de « trame CPL » correspondant à la période où le compteur Linky transmet les informations qu’il a recueillies. Ce laps de temps est très bref, généralement compris dans un intervalle d’un à deux dixièmes de seconde. Le relevé indique des valeurs 20 fois inférieures aux limites réglementaires.

La seconde analyse mesure des valeurs moyennes sur une plage de six minutes. Le relevé indique ici que les résultats sont 90 fois inférieurs aux seuils réglementaires. Les mesures sont à chaque fois effectuées à une distance de 20 cm du compteur Linky. L’étude montre également que la distance est un facteur important pour l’exposition aux ondes. S’éloigner de quelques dizaines de centimètres réduit drastiquement les niveaux relevés.

L’étude est disponible en ligne sur le site de l’ANFR.

Source : ANFR

Modifié le 15/05/2020 à 12h00
69
27
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top