Steam Link : un Chromecast pour jeux vidéo ?

30 octobre 2015 à 17h30
0

Au cœur du Steam Link



Techniquement, le Steam Link n'est guère plus évolué qu'un ChromeCast : il embarque ainsi un SoC Marvell avec une partie graphique des plus modestes, un circuit Wi-Fi i802.11ac lui aussi signé Marvell alors que l'ensemble est épaulé par 512 Mo de mémoire vive et se dote de 4 Go de mémoire flash. Signalons au passage la prise en charge du Bluetooth 4.0.

A l'heure de la 4K, un argument largement mis en avant par NVIDIA et sa récente Shield Android TV, le Steam Link opère en 1080p, maximum. Et à ceux qui s'émeuvent du SoC retenu et de sa faible puissance éventuelle il faut bien comprendre que celui-ci n'a pas pour vocation d'effectuer le rendu de vos jeux vidéo. C'est bien votre PC armé de sa carte graphique qui va travailler puis envoyer un flux vidéo sur le réseau que le Steam Link se chargera alors de lire. A l'instar de NVIDIA, en somme, avec sa fonction GameStream.

Première mise en route



Le démarrage du Steam Link se fait en quelques étapes assez rapides : une fois une manette connectée et le boîtier relié au réseau, il reste à ajouter le PC Steam qui diffusera le contenu sur le téléviseur. L'étape de détection ne semble pas poser de problèmes particuliers sauf sur notre réseau d'entreprise : une fois le PC reconnu il faut taper, côté PC via le client Steam, le code de sécurisation affiché sur votre téléviseur. Il ne reste alors plus qu'à se lancer ! Et oui il est possible d'associer un boîtier Steam Link à plusieurs PC.

010E000008223964-photo-steam-link-ui-1.jpg
010E000008223966-photo-steam-link-ui-2.jpg
010E000008223968-photo-steam-link-ui-3.jpg


L'interface du Steam Link propose quelques autres réglages, dont l'adaptation de l'affichage à la taille de l'écran, un profil de performances pour la qualité de la diffusion, ou encore, une résolution de référence et une limite de bande passante.

00C8000008224100-photo-steam-link-ui-12.jpg
00C8000008224102-photo-steam-link-ui-13.jpg
00C8000008224104-photo-steam-link-ui-14.jpg
00C8000008224106-photo-steam-link-ui-15.jpg


Big Picture au cœur du concept



Nous l'évoquions plus haut, le concept du Steam Link est bien de diffuser les jeux vidéo qui s'exécutent à distance sur votre PC. Cela pose plusieurs questions, finalement assez habituelles pour ce type de solutions : la qualité de la connexion réseau entre le PC et le Steam Link ou encore l'utilité d'un Steam Link si jamais votre PC pour jouer est déjà dans le salon, par exemple. Et bien sûr, lorsque Steam Link tourne, votre PC est inutilisable, car le jeu s'exécute alors en plein écran dessus.

010E000008224020-photo-steam-link-ui-4.jpg
010E000008224022-photo-steam-link-ui-5.jpg
010E000008224024-photo-steam-link-ui-6.jpg


Durant nos tests, ce n'est d'ailleurs pas tant la connexion réseau entre le PC de jeu et le Steam Link qui a posé problème (aucun souci à signaler de ce côté-là avec nos CPL Devolo), mais plutôt le streaming de Windows sur le téléviseur. Bien sûr, Steam propose son mode Big Picture disponible dans son client depuis la nuit des temps, celui-ci a vocation à masquer Windows et à proposer une interface, appelée 10 foot, pensée pour le grand écran. Et dans les grandes lignes, ça le fait. On navigue dedans avec aise bien que curieusement, la croix directionnelle de la manette Steam soit inopérante. Il faut utiliser le joystick du contrôleur pour naviguer dans les menus. On découvre çà et là que certains éléments ne sont pas traduits en français, mais on a plaisir à retrouver sa bibliothèque Steam sur Big Picture. Des impressions positives qui vont vite être oubliées dès lors que nous allons lancer des jeux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top