Prince sort un nouveau single sur iTunes... Et retombe amoureux d'Internet ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
17 mars 2014 à 19h13
0
Prince sort un nouveau single, FALLINLOVE2NITE, sur iTunes. En soi, rien d'exceptionnel. Sauf si on se rappelle de ses déclarations fracassantes sur la fin de l'Internet et sa volonté de ne plus jamais donner sa musique à Apple.

000000C803340566-photo-le-chanteur-prince.jpg
Les relations entre les artistes et Internet sont souvent tumultueuses. Parfois ça marche : Beyoncé a notamment profité avec succès d'iTunes pour son dernier album, sorti en exclusivité sur le kiosque d'Apple. Avec Prince, c'est plutôt une histoire d'amour/haine. Après avoir sorti certains albums exclusivement via le web, il avait mis fin à sa distribution numérique en 2010 avec une déclaration fracassante : Internet est fini, nommant même précisément la firme de Cupertino. «Je ne vois pas pourquoi je donnerais ma musique à iTunes ou à quelqu'un d'autre. Ils ne veulent pas me payer une avance, et après ils sont en colère quand je refuse de leur donner ». L'artiste anciennement connu sous le nom de L'Artiste Anciennement Connu Sous le Nom de Prince (ou Love Symbol) s'était également fendu d'une critique à l'encontre du téléchargement illégal, qu'il comparait à un vol de voiture.

01F4000007239822-photo-prince-itunes.jpg


Le créateur de Purple Rain a mis de l'eau dans son vin depuis : la preuve en est son nouveau single, FALLINLOVE2NITE, désormais disponible... Sur iTunes. Le titre est un duo avec l'actrice/chanteuse Zooey Deschanel, dévoilé dans un épisode de sa série New Girl, où Prince avait fait une apparition en début d'année. Ce n'est pas sa première infraction à sa promesse de 2010 : en 2011, il avait déjà rendu disponible le morceau Extraloveable sur la plateforme d'Apple, ainsi que sur Spotify. Il s'était même ouvert aux médias sociaux avec l'ouverture d'un compte Twitter en 2013.

Prince n'est pas non plus le seul artiste à se rebeller contre les évolutions de la distribution numérique : Thom Yorke de Radiohead s'était notamment insurgé récemment contre le modèle économique de Spotify, forçant même ces derniers à lever le voile sur la redistribution de ses revenus aux artistes. Mais après des déclarations aussi fracassantes, on s'amuse toujours de ce genre de volte face.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top