Test Philips WelcomeEye Link : une sonnette connectée qui en fait peu mais qui le fait bien

08 février 2021 à 12h08
1

Si l'on connait l'interphone vidéo filaire qui équipe de nombreux immeubles partout dans le monde, il existe désormais de nouveaux modèles entièrement connectés comme le Philips WelcomeEye Link.

Philips WelcomeEye Link
  • Un produit bien fini et résistant à la pluie
  • Bonne restitution vidéo
  • Une partie audio remarquable
  • Connexion maitrisée entre l'appareil et le smartphone
  • Une application pauvre et très mal pensée
  • Pas d'adaptateur secteur fourni

La marque bien connue du grand public souhaite proposer avec ce produit une solution simple pour surveiller sa porte d'entrée et filtrer les visiteurs qui se présentent chez vous.

Le Philips WelcomeEye Link tient-il toutes ses promesses? On vous donne la réponse tout de suite dans notre test.

Philips WelcomeEye Link : la fiche technique

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic
  • Définition d’image : 1920 x 1080 pixels
  • Angle de vision : 160 degrés
  • Vision nocturne : oui
  • Alerte détection de mouvements : oui
  • Audio : oui avec réduction de bruits de fond
  • Autonomie annoncée : 6 mois sur batterie externe 5000 mAh
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11n 2.4 GHz
  • Support carte mémoire : Oui, carte 32 Go pré-installée
  • Application mobile : Philips WelcomeHome (Android et iOS)
  • Étanchéité : IP44
  • Accessoires livrés : câble Micro SD, kit de cablage pour ouverture de portail, visserie, support adhésif
  • Dimensions : 148 x 48 x 39 mm
  • Poids : 245 grammes
  • Niveau sonore : 80 dB

Design : un portier à la fois sobre et élégant

Philips n'a pas fait preuve de folie pour la conception de son portier connecté et propose un objet noir et gris qui ne nous a pas provoqué de grandes émotions mais qui a le mérite de se fondre dans le décor, sans dépareiller avec sa porte d'entrée.

L'objet est intégralement réalisé en plastique ce qui permet de réduire son poids à 245 grammes mais il est suffisamment dense et robuste pour réaliser aux chocs ainsi qu'aux conditions météo dans le cadre d'une utilisation en extérieur.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Philips fournit avec l'appareil un support et un kit de visserie complet mais également un support adhésif pour placer sans travaux le portier qui sera très utile aux locataires ne pouvant pas percer les murs de leur appartement ou de leur maison.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur la façade on retrouve en haut de l'appareil le capteur vidéo puis le détecteur de présence, qui permet d'activer l'enregistrement vidéo dès lors qu'un visiteur se présente devant la porte d'entrée.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Ensuite suivent le capteur infrarouge et enfin le bouton activant la sonnette. Ce dernier est entouré d'un cerclage LED qui permet d'obtenir des informations sur l'état de l'appareil lors de son utilisation mais aussi lors de l'installation.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sous le portier se cache une petite vis de sécurité qui une fois retirée permet d'ôter le capot de l'appareil d'accéder à l'emplacement prévu pour la batterie fournie avec le WelcomeEye Link.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Enfin sur le côté gauche un cache recouvre l'emplacement pour la carte Micro SD incluse par défaut, d'une taille de 32 Go, et un bouton Reset pour revenir aux réglages d'usine. Le côté droit présente lui un QR Code nécessaire à l'appairage du portier avec l'application compagnon.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Application mobile : service minimum

Pour connecter le WelcomeEye Link au réseau internet de la maison, il vous faudra installer l'application Philips WelcomeHome sur votre smartphone.

Lors de notre mise en place, la procédure d'appairage s'est déroulée sans problème. Le logiciel invite durant cette étape à régler quelques options comme la fréquence des notifications reçues en cas de détection d'un mouvement. Plutôt pratique pour ne pas avoir à retourner après coup dans le menu des paramètres.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une fois la sonnette vidéo ajoutée, nous découvrons l'interface de l'application WelcomeEye Link en arrivant sur la page d'accueil.

Nous sommes en règle générale plutôt clients des interfaces épurées mais sur ce produit, Philips est allé un peu trop loin dans cette direction et l'on se retrouve face à une page presque vide et très peu compréhensible sans un peu de temps passé à tester les différentes options.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Seul apparait l'icône du Philips WelcomeEye Link qui, en appuyant dessus, permet d'accéder au flux vidéo en direct. En surimpression trois icônes permettent de parler à son interlocuteur, d'activer ou de désactiver le haut-parleur et d'ouvrir son portail, si le portier vidéo y a été relié. On aurait aimé tout de même un petit tour du propriétaire via un tutoriel au premier lancement pour s'y retrouver.

C'est la même chose dans le menu des paramètres, rachitique, qui n'offre que peu d'options pour personnaliser son expérience, mis à part le réglage de la fréquence d'images ou la durée d'affichage de la caméra sur le smartphone en mode plein écran. Même si Philips a voulu probablement simplifier au maximum l'utilisation de son produit, c'est un peu limité.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

On ne comprend pas non plus pourquoi les dernières mises à jour disponibles ne sont pas proposées dès l'installation. Au contraire elles sont cachées dans le menu des paramètres et l'on pressent que bon nombre d'utilisateurs n'auront jamais la curiosité d'aller chercher les correctifs au fur et à mesure de leur mise en ligne.

Qualité vidéo : une image nette de jour comme de nuit

Passons désormais à la caméra. Pour le WelcomeEye Link, Philips a fait le choix d'un capteur Full HD avec un angle de vision de 160 degrés pour obtenir une vue complète sur son intérieur.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

De jour, ou dans des conditions lumineuses suffisantes comme sur notre palier, le portier vidéo s'en sort avec les honneurs. Les visages sont immédiatement reconnaissables avec un bruit numérique très limité et une bonne gestion des couleurs.

Une fois la lumière disparue le WelcomeEye Link active automatiquement le capteur infrarouge et nous avons été satisfaits par la restitution des détails et par la qualité générale du rendu vidéo, même en cas d'obscurité totale. Bien sur il y a un peu plus de pixels et de bruit à l'écran mais cela relève du détail tant le capteur s'en sort de façon tout à fait convenable.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Qualité audio : tout simplement excellente

Pour la partie audio Philips fait preuve du même soin avec une captation et une restitution de très grande qualité.

Le micro est excellent, avec une très nette compréhension des voix. On entend très distinctement son interlocuteur depuis son smartphone et la réciproque est vraie avec un haut-parleur puissant (jusqu'à 80 dB) et d'excellente facture. La sonnette elle est assez puissante pour être entendue sur plusieurs mètres.

Connectivité : des fonctionnalités intéressantes mais limitées

Philips a soigné l'intégration de son portier vidéo au smartphone, à la fois sur Android et sur iOS.

Lorsqu'un interlocuteur appuie sur le bouton et sonne à votre porte, une sonnerie spécifique retentit et en parallèle une notification d'appel qui s'affiche à l'écran et non pas un simple raccourci vers l'application. On peut ainsi discuter directement, aussi simplement qu'une conversation téléphonique. La connexion prend quelques moins de 5 secondes pour s'effectuer.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Grâce au capteur de présence, le WelcomeEye Link peut également vous avertir quand un individu se présente devant votre porte, notamment lorsque vous êtes absents et déclencher l'enregistrement vidéo durant quelques secondes.

Le WelcomeEye Link propose également un mode "Ne pas déranger" qui coupe les notifications et le son du portier à certaines heures de la journée, un ajout très pratique par rapport à un interphone traditionnel.

Malheureusement le logiciel pêche sur cette partie et c'est presque sur un coup de chance que nous avons retrouvé la section dédiée aux clips vidéo et à la détection. Aucune option ne les présente clairement. Pour y accéder vous devez cliquer sur le nom "WelcomeHome" sous l'icône Caméra Philips. Rien ne vous l'indique, jamais, et nous avons passé une bonne demi-heure à la rechercher avant de tomber dessus par le plus grand des hasards. Incompréhensible.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il est aussi possible de relier le portier vidéo à son portail et de l'ouvrir depuis l'application mobile quand un proche se présente chez vous. Un kit de câblage spécifique est d'ailleurs fourni dans la boite à cet effet.

Concernant les assistants domotiques, Philips propose une compatibilité avec Amazon Alexa et Google Assistant, pour les appareils connectés équipés d'écrans mais aussi sur sa TV pour les écrans équipés d'Android TV. HomeKit lui est aux abonnés absents.

Si vous possédez des ampoules Philips Hue, vous pouvez lier tous vos accessoires et créer des scénarios pour par exemple ouvrir la lumière du couloir lorsque l'on sonne à la porte. Une fonctionnalité accessoire qui intéressera les utilisateurs les plus mordus de domotique.

Autonomie : 6 mois d'utilisation sans se soucier de la batterie

Philips annonce une autonomie d'environ 6 mois, à raison d'un appel vidéo par jour. Nos différents tests, avec de nombreux appels réalisés et une sollicitation intensive de l'appareil, lui ont fait perdre à peine quelques pourcents.

Test Philips WelcomeEye Link © © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il suffit de retirer le capot du visiophone pour accéder à la batterie et la retirer sans avoir à le démonter du mur. Pour la recharger un câble Micro USB est fourni dans l'emballage mais malheureusement pas d'adaptateur secteur, une petite omission dont on se serait bien passé.

Philips WelcomeEye Link : l'avis de Clubic

Philips a misé sur la facilité d'emploi pour son portier vidéo et c'est un pari réussi pour la marque, qui propose avec son WelcomeEye Link un appareil adapté à tous les publics, notamment ceux les moins à l'aise avec le bricolage ou la technologie.

L'installation et l'appairage ne prennent que quelques minutes et l'utilisation du produit est transparente, sans avoir à constamment se rendre dans l'application pour discuter avec son visiteur du jour.

Philips a également soigné la conception matérielle de son produit. On aurait tout de même aimé le même niveau de détail sur la partie logicielle, qui fonctionne bien, certes, mais qui manque d'une interface plus accueillante et ergonomique pour être utilisable facilement par le grand public.

Philips WelcomeEye Link

7

Le Philips WelcomeEye Link est un portier vidéo très réussi qui ne révolutionne pas le genre mais fait très bien ce qu'on lui demande, avec une excellente qualité vidéo et une connectivité maitrisée. Dommage que le logiciel n'ait pas bénéficié du même niveau d'exigence.

Les plus

  • Un produit bien fini et résistant à la pluie
  • Bonne restitution vidéo
  • Une partie audio remarquable
  • Connexion maitrisée entre l'appareil et le smartphone

Les moins

  • Une application pauvre et très mal pensée
  • Pas d'adaptateur secteur fourni

Fabrication 8

Qualité vidéo 7

Qualité audio 9

Connectivité 8

Application 5

Autonomie 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Reolink Argus 2 : une caméra de surveillance sans fil et solaire en promo pour les Soldes
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
Samsung propose une application un peu trop curieuse pour une machine à laver connectée
Le robot aspirateur Ecovacs Deebot N8+ à prix bradé, voici une offre à couper le souffle !
HomePod : la mise à jour d'iOS 14.6 peut rendre hors service l'enceinte d'Apple
Jet Bot, la gamme d'aspirateurs robots de Samsung, est désormais disponible en France
L'AirTag, trop facile à ouvrir, doit être gardé hors de portée des enfants, selon le régulateur australien
Arlo dévoile sa nouvelle caméra Pro 4 avec connexion directe au Wi-Fi
Soldes d'été : la brosse à dents Y-Brush cartonne avec son prix cassé
Les Bretons de Delta Dore se voient bien en leader européen de la maison connectée
Haut de page