E3 2015 : Ubisoft en forme avec Ghost Recon, For Honor et The Division

16 juin 2015 à 06h27
0
Programme chargé chez Ubisoft : l'éditeur français a dévoilé de nombreuses nouveautés lors de sa conférence de l'E3, dont deux nouvelles licences qui n'avaient encore fait l'objet d'aucune fuite. Du très convenu Assassin's Creed à For Honor en passant par le retour de Ghost Recon ou l'arrivée de Trackmania sur consoles de salon, tour d'horizon des annonces.

Ubisoft a mis à contribution ses différents studios pour présenter à l'E3 un line-up complet, mêlant des annonces qui relèvent presque de la routine à des projets plus surprenants. Les hostilités ont été ouvertes très rapidement avec l'évocation de South Park : The Fractured but Whole, la suite du Bâton de la vérité qui signait le retour de Cartman et ses potes dans l'univers du jeu vidéo. L'éditeur n'a pas vraiment donné de détail, mais l'on est ici en terrain connu, blagues vaseuses et attaques sous la ceinture seront au programme de ce RPG plein de bon goût.


For Honor : plus viril tu meurs



Très vite, Ubisoft enchaîne sur un inédit, une nouvelle licence dont on promet qu'elle contribuera à renouveler le gameplay du combat en mêlée. Le titre s'appelle For Honor, et l'on y incarnera un chevalier en armure pressé d'en découdre avec ses pairs, de préférence pour leur couper la tête. Très violent, le jeu permet de massacrer rapidement quelques personnages non joueurs pour très vite arriver à des défis joueur contre joueur qui constitueront le vrai sel du match. A voir la séquence de jeu, on a l'impression d'un gameplay physique à même de donner de bonnes sensations, avec la brutalité d'un Chivalry mais, peut-être, des combats plus subtils. Plateformes et date de disponibilité n'ont pas encore été précisés, mais Ubisoft indique que le jeu est jouable sur son stand de l'E3. Une sortie PS4, Xbox One et PC avant la fin de l'année paraît donc plausible.


Motos et licornes pour The Crew et Trials Fusion



Deux extensions ont été annoncées. La première concerne The Crew et s'appelle Wild Run : elle enrichira le titre de très nombreux véhicules allant de la moto au dragster en passant par le monster truck. Pas de grande surprise : on étire le catalogue, mais le principe même du jeu n'évolue pas. Plus anecdotique peut-être, mais nettement plus barrée, une courte séquence a montré un chat chevauchant une licorne volante pour l'extension Trials Fusion Awesome Level Max. Au premier abord, on n'est pas sûr d'avoir tout saisi, mais une licorne qui crache du feu ne peut pas être foncièrement mauvaise. En réalité, il s'agit d'une offre de contenus copieuse mais classique, avec trente nouveaux circuits et de nouveaux challenges.

The Division : un multijoueurs qui laisse la place au choix



Ubisoft a ensuite montré une longue séquence de jeu en multi dans The Division, une de ses futures licences phares annoncées il y a deux ans. Désormais, le jeu est jouable, et révèle donc ses mécaniques. Le joueur fait partie d'une escouade de quatre soldats chargés d'accomplir des objectifs dans une New York un brin glaciale. On tire, on se met à couvert, quelques accessoires permettent de détecter une menace ou les ennemis... a priori, le tout semble classique. Dans la démonstration, l'essence de The Division se révèle lorsqu'apparait à l'écran un autre groupe de joueurs humains, venus réclamer le même objectif. Dès lors, plusieurs possibilités : temporiser pour éviter de perdre ses acquis, ou au contraire, leur rentrer dedans pour les dévaliser... jusqu'à ce qu'un troisième groupe surgisse. Ici, la dimension connectée doit donc permettre d'amener une part d'aléatoire et de piment supplémentaire au classique jeu d'action. The Division fera l'objet d'une bêta sur PC, PS4 et Xbox One début 2016, avant sa sortie programmée au 8 mars.


Anno 2205 : Blue Byte en forme



Changement de genre et d'ambiance avec une nouvelle présentation confiée aux bons soins de Blue Byte, le studio qui préside aux destinées de la série Anno. Il en livre un nouveau volet futuriste, Anno 2205, dans lequel le joueur semble amené à organiser et gérer le développement d'une colonie sur la Lune. Rien n'a été précisé quant au contenu précis du titre, mais les premières images sont assurément séduisantes. Le jeu sortira sur PC le 3 novembre prochain, après une phase de bêta.


Streaming et abonnement pour Just Dance 2016



Just Dance profitera sans surprise d'une version 2016 qui ne devrait pas vraiment bouleverser le genre. Elle introduit toutefois deux nouveautés : la première, c'est la possibilité d'utiliser son smartphone pour remplacer la caméra de sa console. La seconde consiste en un service de streaming, Just Dance Unlimited, pour accéder à volonté et à la demande, à un catalogue de morceaux plus étoffé. Proposé sur Wii U, PS4 et Xbox One, il est associé à un abonnement dont le montant n'a pas encore été précisé.

Rainbow Six Siege : le retour du Terrohunt



Rainbow Six fait son retour, avec de nouveaux modes de jeux et un contenu solo qui n'a pas encore précisé. Pour cette présentation à l'E3, Ubisoft a en effet choisi de mettre l'accent sur le multi, avec la mise en oeuvre du mode Terrohunt, qui permet à une équipe de un à cinq joueurs humains d'affronter des terroristes régis par l'IA au cours d'une mission scénario. L'éditeur assure que son IA dispose d'une vaste palette d'actions qui surprendront le joueur et garantiront la rejouabilité - on ne demande qu'à y croire, mais il faudra vérifier. Côté humain, on profite d'un équipement varié et de décors destructibles, histoire de faire péter le mur si jamais la porte est fermée. Quatre variantes du Terrohunt seront proposées, accessibles dès la bêta du jeu, le 24 septembre prochain.

Trackmania Turbo s'invite sur consoles de salon



Dans un autre registre, Ubisoft annonce l'arrivée d'un Trackmania Turbo sur PC et consoles de salon. Ceux qui connaissent la série de Nadeo retrouveront avec plaisir les petits bolides survitaminés, la sensation de vitesse, les circuits délirants bourrés de sauts et de loopings, ainsi que le principe exigeant de la course contre son fantôme pour approcher de la course parfaite. Console oblige, Ubisoft a retravaillé la dimension création de circuit, avec un outil capable de générer automatiquement une piste aléatoire. Même sans ça, le jeu comprend quelque 200 circuits sur cinq niveaux de difficulté.


Nouveau trailer pour Assassin's Creed Syndicate



Londres, 1866, c'est le début de la révolution industrielle et quelques heures troubles dans les grandes métropoles comme Londres... Comme annoncé précédemment, la capitale londonienne et le XIXe siècle accueilleront la fournée annuelle d'assassinats assistés par manette de jeu fomentée par Ubisoft avec Assassin's Creed Syndicate. La bande annonce est somptueuse, comme souvent, mais l'on n'y découvre pas grand-chose de concret, si ce n'est une course poursuite en calèche, ou les tentatives du héros à fédérer la pègre autour de lui (le fameux syndicat)...


Ghost Recon Wildlands ferme la porte



Le bal se conclut avec Ghost Recon Wildlands, présenté par Yves Guillemot comme une véritable révolution au sein de cette série emblématique. Il est vrai qu'on pense plus à Far Cry ou Just Cause à la vue des premières images. Le jeu semble mettre en scène un groupe de mercenaires dans différentes zones ouvertes réparties entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique du Sud. Ubi en parle comme du plus grand monde ouvert réalisé par ses soins, ce qui intrigue, assurément.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top