Computex - quoi de neuf dans le monde des NAS ?

Par
Le 07 juin 2016
 0
A l'occasion du Computex, nous vous proposons un rapide tour d'horizon des nouveautés annoncées par Thecus, Qnap, Synology et Asustor.

Plusieurs des grands spécialistes du stockage réseau sont originaires de Taïwan. Nous avons profité du Computex pour les rencontrer et faire le point avec eux sur leur actualité récente. Sur ce marché où le rythme n'est pas effréné, la plupart des constructeurs travaillent sur la voie d'une amélioration continue, avec des appareils qui évoluent en douceur et des logiciels qui cherchent à rendre toujours plus de services.

Thecus passe aux mains de Foxconn et lance son Thecus OS 7


Chez Thecus, l'actualité est avant tout stratégique, puisque le constructeur vient de passer aux mains d'une fililale de Foxconn, Ennoconn, laquelle détient désormais 60% du capital. Thecus dit voir des perspectives optimistes dans cette intégration à un plus grand groupe avec, entre autres bénéfices, l'accès à de nouvelles capacités de production et la mise en place de synergies sur certaines parties de la production (carte mère par exemple). Sans doute est-il difficile de tenir un autre discours dans de telles circonstances ?

La marque a lancé quelques semaines avant le salon son dernier NAS deux baies, le N2810, qui repose sur un processeur Intel Celeron N3050 accompagné de 2 Go de mémoire vive. L'appareil embarque trois ports USB 3.0 et dispose d'une sortie HDMI par laquelle il sait diffuser de la vidéo 4K encodée en H.264. Ses deux ports Ethernet savent tirer parti de l'agrégation de liens pour augmenter les débits. Il se décline également en versions Pro et Plus, avec des processeurs légèrement plus rapides et une quantité de mémoire revue à la hausse.

01f4000008464880-photo-thecus-computex-n4810.jpg

NAS Thecus N4810

Surtout, le N2810 embarque en standard la version 7.0 de l'environnement Thecus OS (basé sur Linux), qui profite d'une interface refondue pour plus de confort et d'un nombre toujours plus important d'applications, avec désormais une installation en un clic directement depuis l'interface. Thecus OS 7.0 sera également à bord du NAS dévoilé sur le salon, le N4810, qui se présente en substance comme l'équivalent quatre baies du modèle tout juste évoqué.

Thecus nous a indiqué que son OS 7.0 serait bien porté vers les modèles antérieurs d'ici quelques semaines. L'accès à la nouvelle version est en théorie garanti à tous les appareils qui disposaient au lancement de la version 5 ou plus récente. Le constructeur confirme par ailleurs son engagement autour de Windows Server, qu'il entend bien continuer à proposer sur l'ensemble de sa gamme.

01f4000008464882-photo-thecus-os-7-0-computex.jpg

Aperçu de Thecus OS 7.0

Synology étoffe sa gamme avec le DS416Play


On suit un cheminement similaire chez Synology, avec une mise à jour progressive des différents segments de la gamme vers des composants plus récents. Au Computex, la marque expose ainsi aux côtés de son routeur RT2600AC le NAS DS416Play, qui rejoint donc les modèles précédemment annoncés. Là aussi, nous sommes en présence d'un modèle quatre baies avec une base Celeron et la promesse d'une lecture sans encombres pour les flux vidéo 4K.

01f4000008464836-photo-nas-synology-ds416-play.jpg

Synology va toutefois un peu plus loin que son concurrent en précisant que son NAS sait aussi s'acquitter de trois flux Full HD simultanés. La prise en charge du H.265 serait quant à elle à l'ordre du jour, via une future mise à jour logicielle. Refroidi par deux ventilateurs de 92 mm, le NAS se cantonne cependant à 1 Go de mémoire vive dans sa version de base. La marque indique que son NAS peut délivrer jusqu'à 225 Mo/s en lecture et 186 Mo/s en écriture avec une configuration en RAID 5 et agrégation de lien sur les deux ports Ethernet gigabit. Il dispose par ailleurs de trois ports USB 3.0.

La marque étoffe également ses gammes professionnelles avec un DS916+ (neuf baies), soutenu par un Pentium quad-core et décliné en versions 2 et 8 Go de mémoire vive.

Qnap tente le NAS VR Ready


Chez Qnap, on a choisi d'attaquer plutôt le haut de gamme avec la présentation d'une gamme TVS-x82 déclinée en NAS à six, huit et douze baies. Ici, les spécifications sont dignes d'une station de travail, avec processeur Intel de dernière génération (Pentium ou Core i3 sur le TVS-682, jusqu'au Core i7 sur les autres) et quatre emplacements pour de la mémoire DDR4 (jusqu'à 32 Go). Au-delà du mix de baies 2,5 / 3,5 pouces dédiés au stockage, Qnap propose également deux emplacements pour l'ajout de SSD au format M.2, ainsi que deux connecteurs PCI-Express (16x et 4x).

Le premier est en mesure d'accueillir une carte graphique dédiée (une Radeon Fury X sur le stand de la marque au Computex), ce qui permet à Qnap de se revendiquer constructeur du premier NAS VR Ready du marché. Au delà de la ficelle marketing consistant à surfer sur la réalité virtuelle, l'intégration d'une carte graphique dédiée présente bel et bien un intérêt si l'on compte que ce NAS a vocation à héberger des machines virtuelles. Sur le plan du logiciel, le constructeur se dote d'une indispensable application karaoké (soutenue par deux entrées micro 6,25 mm), et signale l'arrivée de containers spécialement conçus pour les applications liées à l'Internet des objets ainsi que la mise en oeuvre d'un partenariat avec Ubuntu.

01f4000008465176-photo-qnap-tvs-882.jpg

Asustor fait dans l'extension et présente son ADM 3.0


Chez Asustor, qui exposait sur le stand de sa maison mère, on retrouvait quelques-unes des nouveautés annoncées en préambule du Computex, à commencer par les AS6208T et AS6210T, de robustes modèles à huit et dix baies équipés de processeurs Intel quad-core.

Côté grand public, on retrouvait les AS3202T et AS3204T, qui accompagnaient la première unité d'extension du fabricant, le AU6004T, muni de quatre baies 3,5 pouces hot swap. Le principe est ici assez simple, puisque le boîtier fonctionne comme un prolongement de votre NAS principal, permettant donc d'en attendre la capacité globale. Le lien entre maître et extension se fait ici en USB 3.0 et l'administration passe par l'interface du premier NAS, où l'on pourra établir volumes et permissions pour les quatre disques supplémentaires.

01f4000008465160-photo-extension-asustor.jpg

La filiale d'Asus présentait enfin la version 3.0 de son interface ADM , avec ses icônes inspirées du monde des smartphones, complétés par différents widgets. Asustor signale ici la prise en charge des écrans Ultra HD / 4K via sortie HDMI sur les modèles équipés et de nouvelles possibilités en matière de personnalisation, qu'il s'agisse de regrouper les applications en dossiers ou d'ajouter des modules à l'écran d'accueil. ADM 3.0 s'enrichit par ailleurs d'une nouvelle page d'authentification et d'un système de notifications.

01f4000008465162-photo-asustor-adm-3-0.jpg





Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Computex

scroll top