Des SSD refroidis comme nos processeurs ? Les ventirads arrivent et promettent de belles performances

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 05 juillet 2022 à 16h45
© WCCFTech
© WCCFTech

Parce que la question de la chauffe des SSD de dernière génération pourrait vous empêcher de dormir la nuit ?

Un SSD NVMe PCIe Gen 4, ça chauffe. C'est un fait. Logiquement, un SSD NVMe PCIe Gen 5, ça va chauffer encore un peu plus. De plus en plus de fabricants imaginent donc des « solutions » afin d'y remédier, et à voir les produits qu'ils proposent, ça va être terrible… ou pas.

Un ventilateur de 60 mm et 3 000 tr/min

Par le passé, nous avons déjà relayé les annonces de certains fabricants qui y allaient ici d'un dissipateur « énormissime », là d'un ventilateur à la formé « étudiée ». Aujourd'hui, c'est JiuShark qui présente le M.2-Three et publie plusieurs graphiques pour expliquer la situation.

© WCCFTech
© WCCFTech

En premier lieu, on remarque le côté imposant du produit. Le M.2-Three est un dissipateur de 74,5 x 24,5 x 10 mm, mais c'est bien sûr la présence d'un ventilateur qui lui donne cet air impressionnant. Il accuse alors 60 x 35,5 x 82,5 mm, pour un poids total de 113 grammes.

JiuShark évoque un 27 ailettes en aluminium et précise qu'il a intégré un caloduc à la structure de son dissipateur. Le ventilateur est un classique 60 x 60 mm, mais il peut grimper jusqu'à 3 000 tr/min pour évacuer la chaleur du SSD. L'entreprise prend l'exemple d'un Samsung 980 Pro.

Est-ce vraiment nécessaire ?

Pour sa démonstration, JiuShark affiche, en haut, les températures de la mémoire NAND et, en bas, celles du contrôleur. À chaque fois, il présente les résultats avec ventilateur (vert clair), sans (vert foncé) et SSD « nu » (orange).

© WCCFTech

Alors, forcément, les résultats sont éloquents, et le SSD signé Samsung est évidemment beaucoup plus au frais avec la ventilation enclenchée. De la même manière, et nous le savons depuis bien longtemps, il ne faut pas laisser un SSD PCIe 4.0 « nu ».

Le graphique de JiuShark vient surtout confirmer que la présence d'un simple dissipateur, comme ceux qui équipent la plupart des cartes mères, est suffisante pour éviter la chauffe. Bien sûr, avec un ventilateur, les résultats sont plus impressionnants, mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

Se posera aussi la question de la place dans le boîtier, alors que les ports M.2 sont souvent intercalés entre processeur et carte graphique. Saluons tout de même le prix modique de la solution de JiuShark, facturée 8,80 dollars en version basique et 13,30 en noir.

Source : WCCFTech

Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Bombing_Basta

V’là le gain de place, et de silence, apporté par les SSD M2 !

Baxter_X

Je suis plus que dubitatif. Le grand public n’aura absolument pas besoin des performances offertes par ces SSD de nouvelle génération.
Déja que je sature extrement rarement mon Samsung donné à 3,6Go/s. Meme avec des machines virtuelles avec tout ce que ce la implique.
La nécéssité d’ajouter un ventilateur me semble ajouter des contraintes plus que des avantages.

Popoulo

Ca dit quoi avec une CG qui mange l’équivalent de 3 slots en largeur ?

negima

Si je suis content du passage du Disque Dur vers le SDD, c’est surtout pour le silence absolu. Mettre un truc bruyant c’est revenir en arrière.

ocb68

j’ai installé un petit ventilo 12v sur le dissipateur alu (3cm de haut) et cela fonctionne très bien, la température a baissé de 10 degrés .le ventilo est inaudible couplé a un potentiomètre qui me permet de réglé la vitesse de rotation.le tout pour moins de 10 euros.

donjuju

Le problème principal de l’informatique maintenant c’est la consommation et la chauffe (CG, proc et maintenant SSD). Effectivement la course au Mo/s pour les NVME est totalement inutile pour 99% des utilisateurs. 3Go/s sont déjà largement suffisant, c’est uniquement la course à la plus grosse (et au prix).

fox-idcom

+1 avec mes collègues au dessus , le gros point positif , outre la vitesse bien entendu , c’est le silence des SSDs , si c’est pour rajouter un ventilo énorme dessus c’est un sacré retour en arriere.
et comme le dit donjuju avoir plus de 3 Go/s est complétement inutile pour une grosse majorité de gens.

Blackalf

Mouais…j’ai un Corsair MP600 NVMe PCIe Gen 4 pour l’OS et les jeux, et avec son dissipateur d’origine il ne dépasse jamais les 45°. ^^

Pernel

Ça en devient ridicule. Déjà que pour les particuliers (même les « gamer ») le NVMe n’a pas d’utilité (si ce n’est le concours de kiki).

Patrick_Beau

Ah bon, un gamer qui ne verrait pas la différence? Utilisateur avancé, je me rends parfaitement compte de la différence… Et très vite en plus.