Les SSD 5-Bit PLC n'arriveront pas avant 2025, selon Western Digital

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
15 juin 2021 à 11h50
7
Toshiba NAND Flash © Toshiba
© Toshiba

SLC, MLC, TLC, QLC et maintenant PLC : la valse des mémoires NAND Flash se poursuit.

En l'espace de quelques années, le type de cellules mémoires utilisées dans les SSD a considérablement évolué. La prochaine étape se nomme PLC, mais de l'avis de Western Digital, il va falloir patienter encore un peu.

Des capacités en hausse de 25 %

Le sigle SLC signifie single-level cell ou cellule mono-niveau. Le principe est simple : on peut y stocker 1 bit d'information par cellule. Très vite cependant, les MLC, ou multi-level cell, sont apparues pour améliorer considérablement les capacités de stockage.

NAND Flash PLC © Western Digital
© Western Digital

Ainsi, les premières MLC ont permis, en stockant 2 bits par cellule, de doubler les capacités. Le passage à la TLC a permis de gagner encore 50 % de capacité avec le stockage de 3 bits par cellule. On a ensuite eu +33 % de capacité via la QLC et on attend +25 % avec la PLC.

Une évolution somme toute très logique, puisque la PLC (pour penta-level cell) permet de stocker 5 bits d'information par cellule. À l'heure actuelle, on considère cette technologie encore en développement, et si Intel ou Toshiba se montrent optimistes, Western Digital l'est moins.

Une endurance encore davantage sacrifiée ?

Pour évoluer vers la PLC, il faut effectivement que la NAND Flash soit parfaitement opérationnelle bien sûr, mais aussi que des contrôleurs soient à même de la gérer efficacement. C'est justement là que le bât blesse pour Western Digital.

L'Américain estime que les premiers contrôleurs, et donc les premières unités SSD, ne seront pas disponibles pour la production de masse avant 2025. L'avenir nous dira bien sûr qui aura raison, mais nous espérons que ce laps de temps permettra de faire progresser l'endurance des cellules.

Endurance des SSD © Blocks & Files
© Blocks & Files

En effet, en augmentant la quantité de bits stockés par cellule, les MLC, TLC, QLC et maintenant PLC ont, à chaque fois, réduit l'endurance de la NAND Flash. Le graphique ci-dessus illustre bien le phénomène et le problème qu'il pourrait poser dans un avenir proche.

Source : WCCFTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
4
NumLOCK
Merci pour l’article ! Le graphique est édifiant. Heureusement qu’il y a la V-NAND…
LedragonNantais
Le truc ou tu copie un blu ray dessus, le SSD est foutu les puces boufées xD
Bombing_Basta
Le SSD jetable arrive, hourraaaaaaaaa !
Bombing_Basta
La V-NAND c’est « juste » de l’empilage de cellules, et t’inquiètes qu’ils empileront la PLC aussi…
NumLOCK
Oui bien sûr qu’ils le feront, mais l’endurance devient vraiment problématique.<br /> Au moins l’ajout de couches supplémentaires en V-NAND, si elle n’est pas gratuite, permet d’augmenter la capacité sans toucher à l’endurance ni à la taille du die. Ca vaut peut-être la peine de payer 15% plus cher pour avoir 3-4X l’endurance…
Bombing_Basta
L’endurance est vraiment problémarique depuis la QLC.
NumLOCK
Oui, voire même depuis la TLC suivant la finesse de gravure
Bombing_Basta
En effet.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
MSI prépare le come-back de son Titan GT77, un portable gaming très (très) méchant
Ce PC gamer Acer Predator avec sa RTX 3070 profite d'une belle remise !
Le prix du PC hybride Lenovo Flex 5 dégringole chez Boulanger
Haut de page