Coronavirus : Tim Cook encourage les employés d'Apple à travailler depuis chez eux cette semaine

09 mars 2020 à 15h05
3
tim cook apple

Apple poursuit sa politique préventive contre la transmission du coronavirus chez ses employés.

Une mesure de précaution supplémentaire pour l'entreprise californienne, après la fermeture de plusieurs boutiques et la limitation des voyages professionnels.

La France, l'Italie et l'Allemagne concernées

« Un événement sans précédent » : pour Tim Cook le coronavirus n'est pas à prendre à la légère. Dans un mémo, le P.-D.G. d'Apple invite les employés de plusieurs sièges de la firme à télétravailler cette semaine. Le but : réduire la densité humaine pour restreindre l'épidémie.

Les employés des sièges d'Apple travaillant au Japon, au Royaume-Uni, en Corée du Sud, en Italie, en France, en Allemagne et en Suisse resteront donc chez eux cette semaine, tout comme ceux basés à Seattle et en Californie.

Sources : The Verge

Edouard Luquet

Rédacteur web, je suis de près le monde de la tech, les réseaux sociaux et les évolutions du numérique dans nos sociétés. Auteur en herbe, j'ai aussi co-fondé une revue littéraire où j'écris quelques...

Lire d'autres articles

Rédacteur web, je suis de près le monde de la tech, les réseaux sociaux et les évolutions du numérique dans nos sociétés. Auteur en herbe, j'ai aussi co-fondé une revue littéraire où j'écris quelques histoires.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

toug19
pourquoi 1 semaine? Le virus aura disparu la semaine prochaine?
mcbenny
S’il y avait une consigne mondiale de vacances obligatoires ou télétravail ou report de tout ce qui est possible de reporter sur 2 semaines, on réduirait la contamination à son minimum et au bout de 2 semaines, on saurait précisément où sont les cas, on pourrait les traiter et enrayer vraiment l’épidémie. Mais il faut une concertation mondiale. Et que tout le monde joue le jeu.
Nmut
Le but n’est pas d’enrayer l’épidémie, ce qui est a priori impossible (elle ressurgira surement), mais de ralentir la propagation pour ne pas saturer les services hospitaliers. La seule manière d’arrêter une épidémie, c’est la vaccination d’une proportion suffisante de la population pour avoir une barrière efficace à la propagation.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page