Sauvegarder simplement ses documents localement - Guide

Par
Le 27 avril 2007
 0

Exemple de logiciel : Cobian Backup (1/2)


Durant l'installation très rapide de Cobian Backup, vous accédez à trois choix qui tendent à montrer le sérieux du produit :
  • vous pouvez choisir entre différentes langues dont le français ;
  • vous avez la possibilité de faire fonctionner ce logiciel comme service Windows ou comme simple application ;
  • vous avez enfin le choix d'effectuer des sauvegardes en local ou via un compte sur un éventuel réseau.
A la fin de l'installation, le programme se réduit dans la zone de notification, et la création d'une tâche devient alors possible en ouvrant l'interface.

012c000000490339-photo-notification-cobian.jpg
Cobian Backup et sa << Black Moon >> dans la zone de notification


Sur le menu assez léger, seuls les cinq premières icônes vont nous intéresser, les trois dernières servant uniquement pour la mise à jour du logiciel, à savoir les informations concernant Cobian Backup et l'aide associée au programme.

La première icône va nous permettre de lancer la ou les tâches que nous aurons créées, la seconde d'activer l'une d'entre elles spécifiquement, la croix noire représente la commande pour stopper une sauvegarde en cours, tandis que la cinquième icône va nous permettre de modifier de façon assez pointue les paramètres du logiciel. Mais c'est le quatrième menu, permettant la création d'une tâche, qui va particulièrement retenir notre attention.

012c000000490280-photo.jpg
Un menu petit mais costaud


Lorsque l'on choisit de créer une procédure, une fenêtre composée de différents onglets que nous allons détailler apparaît, sachant qu'il est possible de créer plusieurs tâches adaptées aux besoins de tous.

Onglet « Général »


012c000000490285-photo.jpg
Les options de base de la sauvegarde, l'onglet Général


Comme nous l'évoquions tout à l'heure, possibilité nous est offerte de choisir entre les trois types de sauvegarde, plus une option « Sauvegarde factice » qui n'est pas d'un grand intérêt, avouons-le. On trouve dans cet onglet « Général » les paramètres principaux qui vont définir les caractéristiques de la sauvegarde. Outre le nom de l'archive, l'option désactiver, par exemple, va permettre de définir une procédure sans toutefois l'activer, ce qui peut se révéler utile lors de l'exécution de multiples tâches dont on voudrait exclure telle ou telle opération.

Pouvoir créer des sauvegardes séparées avec date et heure est une possibilité des plus intéressantes, car elle vous permet d'effectuer une même tâche à différents moments, sans que les archives précédentes ne soient écrasées. Libre à vous ensuite de préciser plus bas le nombre de copies complètes à garder, afin de ne pas saturer votre espace disque. En choisissant par exemple « 3 », la première sauvegarde dans le temps sera effacée lors de votre quatrième backup, et ainsi de suite.

L'option « Utiliser les attributs des fichiers » trouve son sens lors d'un archivage différentiel ou incrémental. En effet, ces procédures se basent sur les caractéristiques propres à chaque fichier ou dossier, et particulièrement les dates et heures de création et de dernière modification. Si on ne prend pas en compte ces attributs, seules les informations concernant l'archive complète feront foi lors d'un archivage complémentaire.

Onglet « Fichiers »


012c000000490284-photo.jpg
Pour le choix des sources et destinations, c'est par ici


C'est dans l'onglet « Fichiers » que l'on commence à s'apercevoir des nombreuses possibilités de Cobian Backup. En effet, il nous est ici possible de choisir, en guise de source des données et de destination de sauvegarde, des fichiers, des répertoires, et même une adresse extérieure, via FTP. Cette dernière possibilité, relativement puissante, n'entre pas dans notre description du jour.

Le transfert local est quant à lui particulièrement simple d'utilisation, d'autant plus qu'il est même possible d'utiliser le glisser-déplacer à partir de l'explorateur de Windows pour acquérir des sources ou définir des destinations, ce qui se révèle fort pratique à l'usage.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top