Antivirus : le comparatif 2006

Stéphane Ruscher Contributeur
04 août 2006 à 17h30
0

Virus et antivirus : l'état des lieux

Cet article, publié en 2006, est obsolète.
Une mise à jour pour l'année en cours est accessible sur le lien suivant
Comparatif des Antivirus

00057391-photo-illustration-virus.jpg
Il est des articles qu'on aimerait ne plus avoir à faire. Se réveiller un beau jour et apprendre que tous les virus auraient disparu, et que nous pourrions alors désinstaller nos antivirus, les reléguant ainsi au rang des logiciels obsolètes. Evidemment, ce n'est qu'un doux rêve, et c'est pourquoi nous remettons le couvert avec ce nouveau comparatif.

Le terme est d'ailleurs de plus en plus flou, les virus à proprement parler sont loin d'être les menaces les plus importantes auxquelles ces logiciels ont à faire. Le temps du virus qui se propageait par disquette est depuis longtemps révolu. Le virus, tel qu'il est officiellement défini, est un fragment de code qui a besoin d'un programme hôte pour se reproduire. A l'inverse, les vers (worms en anglais) n'ont besoin de personne et se propagent automatiquement. En consultant les listes des « virus » les plus répandus, on se rend compte que ce sont aujourd'hui les vers qui squattent en permanence le haut du triste tableau. Le terme « virus » est donc de plus en plus utilisé de manière générique, dépassant le virus au sens propre du terme. L'autre menace de plus en plus préoccupante est évidemment constituée par les logiciels espions ou spywares, qui se logent sur votre ordinateur pour y recueillir des informations sur votre activité et vous harceler de publicités sous forme de pop-ups non sollicitées. Ces dernières années ont vu une recrudescence de ces logiciels malveillants, auxquels nous avons déjà consacré un article que vous pouvez consulter par ici.

Face à cette diversification, les éditeurs d'antivirus ont suivi la tendance et enrichissent leurs antivirus de fonctionnalités diverses. Si la détection des virus et des vers sont leur fonction principale, la plupart des produits intègrent, dès leur version de base, des outils de protection contre ces nouvelles menaces que sont les spywares ou les rootkits. Certains, nous le verrons, vont même jusqu'à concurrencer les suites de sécurité sur leur fonctionnalité majeure : la présence d'un Firewall. Derrière cette surenchère de technologies et de fonctionnalités, ne perdons cependant pas le nord : un bon antivirus est et reste un logiciel capable de détecter et d'éradiquer de manière efficace le plus de menaces possibles, sans pour autant compromettre les performances de l'ordinateur, et ce tout en restant simple d'accès pour tous les utilisateurs, néophytes ou confirmés. Nous avons donc soumis huit antivirus commerciaux à ces critères : Kaspesky Antivirus 6,0, Norton Antivirus 2006, VirusScan 10, F-Secure Antivirus 2006, Bit Defender 10 (en version beta), Panda Titanium 2006, NOD32 et PC Cillin Internet Security 14. Les antivirus gratuits suscitent, eux, à la fois un attrait certain de par l'absence d'investissement et une légère méfiance quant à leur efficacité réelle. Nous tenterons donc d'y voir plus clair avec trois spécimens que sont AVG Free Edition, Antivir 7 Personal Classic Edition et Avast! Home.

Avant de commencer ce comparatif, nous souhaitons tout de même vous rappeler que quelque soit l'antivirus que vous choisirez, aucun antivirus n'est infaillible et ne vous dispense d'éviter les comportements à risques, tels que télécharger des fichiers depuis des sources qui vous paraissent suspectes, ou d'accepter certaines pièces jointes au format peu courant.
Modifié le 20/09/2018 à 14h23
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top