Antivirus et jeu vidéo : quel impact sur les performances (benchmarks à l'appui) ?

26 septembre 2021 à 14h00
Sponsorisé par
Norton
10
Sponsorisé par Norton
Joueur gamer © Shutterstock

Depuis leur popularisation dans les années 1990, les antivirus (puis les suites de sécurité), n'ont cessé de convaincre un nombre toujours plus important d'utilisateurs, particuliers comme professionnels. D'autant plus nécessaires avec l'arrivée d'Internet, il y a toutefois un public plus réticent à l'installation de ces solutions : les irréductibles gamers.

Les joueurs PC sont connus pour être exigeants. D'une part sur le matériel avec des configurations dont rêveraient beaucoup de professionnels de l'image et du son, mais aussi sur le plan logiciel en prenant soin de n'installer et de ne lancer que le minimum nécessaire pour ne pas gaspiller les précieuses ressources dont les jeux ont besoin pour tourner au mieux. De ce fait, les antivirus qui étaient connus pour être des goinfres en ressources dix à vingt ans en arrière ont toujours été la bête noire des joueurs, mais cette réputation est-elle vraiment fondée ?

Gaming et antivirus : un passé tumultueux

Personne n'aime être interrompu dans sa tâche par une notification intrusive ou une pop-up impromptue, venant d'un antivirus ou d'une suite de sécurité. La majorité d'entre nous peut facilement reprendre ce qu'il faisait en l'espace de quelques secondes sans grandes conséquences, mais pour un joueur, cette seconde d'inattention peut être une question de vie ou de mort (dans le jeu bien sûr, quoique…). À cela vient s'ajouter l'idée reçue selon laquelle les antivirus réduiraient les performances du PC. Il n'y eut pas besoin de plus pour que nos chers PCistes évitent toutes les suites de sécurité comme la peste, certains allant même jusqu'à vouloir désactiver Windows Defender .

En faisant une simple recherche sur Google, on peut trouver de nombreux posts, sur des forums, de joueurs (se) demandant si un antivirus est compatible avec le jeu ou alors se plaignant d'une baisse de performances depuis l'installation ou la mise à jour d'un logiciel de sécurité.

setup config joueur gamer © Shutterstock

Antivirus : gourmand en RAM et en puissance de calcul ? 

Avec la puissance de calcul dont sont capables les processeurs les plus récents, un antivirus n'ampute plus autant de puissance de calcul au système qu'il y a une dizaine d'années. Quand il est en marche, un antivirus connait généralement deux états : inactif (idle) et actif (quand il effectue un scan). C'est lors d'un scan qu'un antivirus consomme le plus de ressources et, une fois de plus, cela relève de l'ordre d'un à deux pourcents de la puissance de calcul dans la majorité des cas. En étant inactif, l'antivirus n'analyse que les fichiers ajoutés ou modifiés récemment.

Joueuse gamer © Shutterstock

Le cas de la RAM

Pour détecter des malwares, les antivirus ont besoin de comparer les fichiers et sites web avec une liste d'« empreintes » des menaces connues. Ces empreintes ne pèsent pratiquement rien mais il existe une dizaine de millions de menaces, et donc la liste pèse assez lourd, allant de 200 à 400 Mo environ, selon les antivirus. Pour accéder rapidement à cette liste, ils ont besoin de la stocker dans un endroit avec une vitesse de lecture rapide. La RAM est tout indiquée pour accueillir la liste et offrir une un temps de réaction de l'ordre d'une fraction de seconde pour détecter une menace.

Quelques règles à respecter pour une expérience de jeu sans risque

Même si l'utilisation d'un antivirus prévient de nombreux maux, le risque zéro n'existe pas. Des règles simples peuvent être appliquées pour mieux vous protéger durant vos pérégrinations vidéoludiques :

  • Evitez les jeux piratés qui peuvent contenir de nombreux virus et autres programmes malveillants. Avec des processus d'installation opaques et des sites souvent peu sécurisés. Le peer-to-peer, protocole souvent utilisé pour assurer le téléchargement de jeux piratés, est connu pour être l'un des vecteurs de propagation de programmes malveillants les plus efficaces ;
  • De la même manière, les serveurs pirates (privés) de vos jeux favoris peuvent eux aussi être potentiellement dangereux. Ces serveurs sont souvent moins sécurisés, laissant aux personnes mal intentionnées des failles à exploiter pour récupérer des données voire trouver une porte dérobée à exploiter pour entrer sur votre ordinateur ;
  • Pour acheter des jeux à bas prix, il peut être tentant de se tourner vers des sites de revente de clés. Mais certains de ces sites sont peu sécurisés ou possèdent des conditions d'utilisation floues qui ne protègent en rien les internautes. Évitez donc ces sites et préférez des revendeurs certifiés pour éviter les mauvaises surprises ;
  • Un mot de passe solide vous évitera bien des problèmes, notamment en prévenant les attaques par force brute (brute-force attack). Aujourd'hui, de nombreuses plateformes et jeux demandent un mot de passe complexe pour empêcher ce type d'attaques, mais se rappeler de plusieurs mots de passe complexes peut être difficile et un gestionnaire de mot de passe ne sera pas de trop ;
  • Enfin, il convient de ne pas partager ses identifiants de connexion à une plateforme de distribution (Steam, Epic ou tout autre revendeur) à ses proches sur des canaux de discussions non-sécurisés afin que ceux-ci ne fuitent pas d'une manière ou d'une autre.

Norton 360 for Gamers : un antivirus pensé pour les joueurs

Développé par des joueurs, notre partenaire du jour Norton 360 for Gamers vient combler les quelques lacunes des antivirus classiques que pourront leur trouver les PCistes. Cette variante de Norton 360 Premium, que nous avons d'ailleurs testé dans nos colonnes , comprend toutes ses fonctionnalités et bien plus encore. De plus, nos chers gamers seront ravis de trouver un antivirus qui sait limiter les notifications en jeu et qui dispose d'un mode breveté qui consomme encore moins de ressources que le mode Idle : le Game Optimizer. Cette technologie pour processeurs multicoeurs optimise tout le système en isolant les applications non essentielles sur un seul coeur pour réduire la latence en jeu et offrir un impact réduit sur les performances tout en évitant les faux positifs avec des applications généralement utilisées par les gamers pendant le jeu, comme Discord, les logiciels de diffusion (OBS, SLOBS, etc.) et Team Speak.

Borderlands 3 benchmark norton 360
Sans Norton 360 for Gamers
Borderlands 3 benchmark norton 360
Avec Norton 360 for Gamers

Les benchmarks réalisés sur Borderlands 3 illustrent bien l'efficacité de ce mode avec une perte de FPS quasi-nulle (47,60 images par seconde sans Norton 360 for Gamers et 47,20 images par seconde avec) malgré la protection active que fournit la suite de sécurité.

Découvrez Norton 360 for Gamers, notre partenaire du jour, parmi les meilleurs antivirus du marché !

  • Protection robuste et réactive
  • Grande simplicité d'utilisation
  • VPN inclus et illimité
  • Espace de stockage cloud offert 50 Go
  • Rapport qualité/prix/performances du marché

Pour 39,99€ (la première année), une licence vous octroiera l'installation de la suite de sécurité sur deux appareils en plus de votre PC, qu'il s'agisse d'un autre PC, d'un Mac, d'un smartphone Android ou d'un iPhone.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Norton
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
8
loracle
Pub norton flagrante, sinon, désactiver l antivirus en jouant le firewall fera l affaire, et le meilleur antivirus sans impact c est kaspersky.
santec
rajouter ce qui faut dans les exception de l’antivirus fastidieux (a la main) certes mais efficace !?
juju251
loracle:<br /> Pub norton flagrante, sinon, désactiver l antivirus en jouant le firewall fera l affaire, et le meilleur antivirus sans impact c est kaspersky.<br /> En même temps c’est indiqué clairement que c’est un article sponsorisé, hein.
loracle
Oui, mais le titre est trompeur, et Clubic ferait mieux de faire ce genre de tests bien plus instructif et utile pour les lecteurs.
darkkanga
Bonjour,<br /> Oui c’est clairement indiqué que c’est un article sponsorisé
rsebas3620
le sponsorisé… est très discret on dirait la même technique qu’utilisait les FAI il y a très longtemps quand il ne voulait que personne le lise certaines partie des CG
Zebion
Tu viens de faire une pub pour Kaspersky ?
Zebion
oui en voyant l’article je pensais qu’ils allaient tester quelques internet security tools et faire des benchmarks… bah non … Clubic quoi
loracle
c est un conseil de mon constat, après avoir essayer tous les antivirus du marché, si jamais qlq aurait besoin de savoir lequel choisir.
Patpat
que fait un virus.<br /> il prend de la place, il ralenti votre pc, il envoi vos info personnelles a des serveurs…il est très dur a désinstaller complètement<br /> donc Norton est un virus lolllllll
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vous cherchez un antivirus efficace et abordable ? L'excellent Bitdefender est en promo jusqu'à -60%
Envie d'une alternative aux géants du Cloud ? Découvrez Icedrive et recevez 10 Go gratuits
Windows 11 : à quoi va ressembler le nouveau Notepad ? Microsoft laisse s'échapper des captures
Norton, Bitdefender ou Avast : quelle est la meilleure offre antivirus du moment ?
Windows 11 : les nouveaux émojis seront finalement aussi moches que les anciens
Google : fini les pages de résultats de recherche, la page devient infinie
Deux jours après une gigantesque panne provoquée par un mauvais copier-coller, OVH entre en Bourse
Ubuntu 21.10 : quelles nouveautés pour Impish Indri ?
Bon plan Avast Ultimate : un antivirus abordable et complet à -60%
Photoshop sur iPad va permettre d'éditer directement les RAW
Haut de page