Spyware : les éviter, s'en débarrasser

Jerry
24 mars 2005 à 19h08
0

Microsoft Antispyware

00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Télécharger Microsoft Antispyware

Racheté à l'éditeur Giant, l'antispyware de Microsoft vient rejoindre Ad-Aware et Spybot au rayon des gratuits (NDLR : Bill GATES lui-même a annoncé qu'il le resterait). Il fonctionne lui aussi sur le principe de la base de définitions pour identifier les spywares et propose un module de protection permanente. L'interface du logiciel, comme fréquemment pour les logiciels Microsoft, est très claire. La base de définitions que cet antispyware propose est une des meilleures parmi les logiciels gratuits de ce comparatif. On regrette qu'il ne soit pas capable de supprimer des spywares après un redémarrage (comme le propose Spybot) ce qui rend impossible la suppression de certains spywares résidents, bien qu'ils soient détectés par le logiciel.

000000DC00115829-photo-microsoft-antispyware-analyse.jpg
000000DC00115830-photo-microsoft-antispyware-protection-temps-r-el.jpg


On notera que si le logiciel est efficace il se voit frappé de dérives « Microsoftiennes »: ainsi, la fonction de restauration des paramètres par défaut du navigateur aiguille curieusement l'utilisateur sur MSN, alors que la recherche renvoie sur MSN Search...

Microsoft Antispyware propose aussi des outils d'aide au nettoyage (advanced tools). Il est ainsi capable d'afficher les listes des contrôles ActiveX installés, des extensions navigateur (BHO) ou encore des barres d'outils, dans lesquelles on peut faire le ménage à loisir. L'outil de Microsoft est aussi capable d'afficher les programmes qui se lancent au démarrage pour soit les bloquer, soit les supprimer définitivement. Il peut également lister les extensions shell (shell execute hook) parfois utilisées par certains spywares vicieux pour s'installer en mémoire alors qu'ils ne sont pas présents dans la liste des logiciels lancés au démarrage.

Pour les plus paranoïaques, Microsoft Antispyware propose, à l'image d'Effaceur Expert 8, un outil de nettoyage des traces d'utilisation de la machine qui reconnaît un grand nombre d'emplacements (cookies, applications lancées, fichiers récents, cache internet...). Cette fonction n'a rien à voir avec les spywares, mais pourra intéresser quelques utilisateurs.

Microsoft Antispyware

Les plus
+ - Gratuité
+ - Base de défintions correcte
+ - Nombreux outils d'aide au nettoyage
+ - Outil de suppression des traces
+ - Interface claire
Les moins
- - Pas encore disponible en français
- - Protection permanente trop légère
Détection
Interface
Fonctionnalités
3


Webroot Spysweeper

00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Télécharger Webroot Spysweeper

Proposé à près de 30 € en version intégralement francisée, cet outil pourrait être vu comme un Spybot accessible à tous, avec les avantages que le développement par une société peut procurer au niveau des mises à jour.

000000DC00122891-photo-spysweeper-page-d-accueil.jpg
000000DC00122892-photo-spysweeper-protections.jpg

Spysweeper propose un module d'analyse et une protection permanente paramétrable. La page d'accueil du logiciel affiche un résumé des risques potentiels grâce à un suivi des modifications enregistrées sur la machine depuis le dernier lancement. On a donc dans le détail les nouveaux programmes ajoutés à la liste de ceux qui se lancent au démarrage, les modifications de la page d'accueil ou de recherche d'Internet Explorer, l'ajout de favoris, l'installation de contrôles ActiveX ou encore la modification du fichier « hosts ». En cochant quelques cases, on fait le ménage rapidement, tout cela en français.

Le module d'analyse est lui aussi tourné vers la simplicité et la clarté. On apprécie que l'ensemble des fichiers et clefs de bases de registre détectés s'affiche groupé par spyware pour une meilleure clarté. On regrette par contre que le logiciel ne soit pas capable d'effacer certains spywares résidents : on pourra ainsi lancer l'analyse plusieurs fois de suite pour voir le logiciel détecter puis effacer un spyware et le retrouver au prochain lancement du logiciel.

Spysweeper

Les plus
+ - Interface claire et complète
+ - Une des meilleures base de signatures
+ - Suivi des modifications douteuses
Les moins
- - Payant
- - Ne supprime les résidents que partiellement
Détection
Interface
Fonctionnalités
3


Pest Patrol

00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Acheter Pest Patrol

Pest Patrol a vu le jour en 2003. La version que nous testons aujourd'hui est la version "standard" qui est celle que l'on trouve chez les revendeurs.

Au premier lancement du logiciel, c'est le choc : on est impressionné de voir un logiciel commercial d'une telle laideur. Vous me direz que ce n'est certainement pas l'interface qui fait le logiciel, surtout pour un antispyware, mais on peut quand même exiger un minimum. On se croirait presque revenu à Windows 3.1, c'est dire !

000000DC00122894-photo-pest-patrol-accueil.jpg
000000DC00122895-photo-pest-patrol-resultat-d-analyse.jpg

Faisons abstraction de l'interface pour lancer une première analyse. Après quelques minutes, la page de résultats qui s'affiche en fera fuire plus d'un (si tant est qu'il restait encore quelqu'un). Non seulement on pourra difficilement faire plus laid, mais surtout tous les éléments détectés comme spywares sont affichés en vrac dans un vulgaire tableau. Pest Patrol identifie comme spywares des fichiers complètement inoffensifs (gif, bmp, txt), simplement parce qu'ils sont situés dans le répertoire d'installation d'un logiciel contenant un spyware. Pour ne prendre qu'un exemple, Kazaa contient un spyware, il faut donc supprimer Kazaa tout entier. L'affichage « en vrac » est non seulement peu agréable, mais il rend impossible la différentiation des fichiers à effacer de ceux à conserver. Il peut aussi créer un sentiment de « panique » devant le nombre de lignes détectées.

Pest Patrol propose aussi un module de protection permanente qui averti l'utilisateur lorsqu'un logiciel espion tente de s'installer. Bizarrement, il nous a été impossible de la désactiver ce qui devient vite fort pénible, surtout quand on essaye de supprimer un spyware et que le logiciel affiche une alerte toutes les trente secondes sur le spyware en question. Même en faisant complètement abstraction de son interface affreuse, Pest Patrol ne peut pas être recommandé : l'outil de scan avec une base de reconnaissance correcte est difficilement utilisable, le logiciel ne propose aucun outil d'aide au nettoyage. Bref, il est largement en dessous d'un Spybot qui lui est gratuit.

Pest Patrol Standard 4.4

Les plus
+ - Pas grand chose
+ - Bonne base de définition
Les moins
- - Payant
- - Interface affreuse
- - Ergonomie mauvaise
- - Aucun outil d'aide au nettoyage
- - Protection permanente "lourdingue"
Détection
Interface
Fonctionnalités
0
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top