Stuxnet : la Russie remet de l'huile sur le feu

23 septembre 2011 à 18h13
0
Selon la Russie, le ver Stuxnet aurait été mis sur pied par les Etats-Unis et Israël afin d'attaquer des installations critiques en Iran. Un responsable du ministère des affaires étrangères continue donc d'alimenter la rumeur selon laquelle le malware serait le fait d'un Etat.

00FA000004003940-photo-stuxnet-cibles-symantec.jpg
Interrogé par l'AFP, Ilya Rogachyov, chef du département des menaces émergentes au sein du ministère des Affaires étrangères de Russie cible deux pays comme étant les instigateurs du ver Stuxnet. En se basant sur des avis d'experts, le responsable estime que « des traces (du malware, ndlr) mènent à des actions menées par Israël et les Etats-Unis ». Selon lui, le but de cette attaque visant les installations SCADA d'Iran serait donc de nature stratégique.

Pour rappel, en 2010, un malware plutôt sophistiqué utilisant 4 voire 5 failles 0-Day et d'origine inconnue avait touché des infrastructures critiques iraniennes. Les centrifugeuses de la centrale nucléaire de Natanz avaient même subi les assauts du malware. Concrètement, Stuxnet était parvenu à injecter un code malveillant sur chaque programme d'un progiciel utilisé par la firme allemande Siemens, baptisé Step 7. Une fois infiltré dans un système, il en perturbait le fonctionnement.

Le responsable russe Ilya Rogachyov remet donc au goût du jour la rumeur selon laquelle des Etats seraient les auteurs du malware. Des propos déjà évoqués puisqu'en février dernier, le général israélien Gabi Ashkenazi avait reconnu être le père du ver Stuxnet. Il aurait glissé cette indiscrétion à l'occasion de son départ en retraite...

Toujours est-il que certaines rumeurs ont décidemment la vie dure. Interrogés sur la question, des éditeurs de sécurité nous avaient confié qu'il serait de toute façon difficile d'identifier clairement la source du ver. « D'un autre côté, je ne connais pas beaucoup de pays qui peuvent avoir les ressources en matière d'ingénieurs capables de développer ce type d'attaques. Ce n'est pas du ressort de tous même si je ne suis pas capable à l'heure actuelle d'identifier la source du malware » précisait également Eugène Kaspersky.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top