Office Depot condamné à une amende pour avoir vendu du support sur des faux virus

Mathieu Grumiaux Contributeur
06 avril 2019 à 09h01
0
Office Depot

La chaîne de magasins est accusée d'avoir proposé à ses clients un outil de diagnostic pour PC qui alertait à tort sur la présence d'un virus. Office Depot a continué à distribuer son logiciel malgré les premières plaintes datant de 2012.

La chaîne de magasins Office Depot a réglé la somme de 35 millions de dollars à la Federal Trade Commission (FTC). Le gendarme de la consommation américain reproche à l'enseigne spécialisée dans le matériel de bureau d'avoir fourni durant des années un outil de diagnostic pour ordinateur frauduleux.

Un programme de protection pour PC qui invente de fausses infections


Le programme « PC Health Check » était proposé gratuitement aux clients des magasins afin d'analyser régulièrement leur ordinateur et les prévenir si un malware était détecté. Une liste de recommandations était alors affichée et Office Depot proposait régulièrement une assistance payante dans ses ateliers de service après-vente.

Seulement, plusieurs plaintes dès l'année 2012 ont démontré que PC Health Check était automatiquement configuré pour afficher un message d'alerte, qu'un virus soit présent sur la machine ou non. Les clients trompés auraient payé des centaines de dollars pour des réparations sans aucune raison valable.

L'entreprise a néanmoins continué à distribuer son logiciel jusqu'à la fin de l'année 2016, sans être inquiétée.

L'amende servira à rembourser les clients floués


Le président de la FTC a réagi à l'annonce de la section financière : « Les consommateurs ont déjà assez de mal à protéger leurs ordinateurs contre les logiciels malveillants, les virus et autres menaces. Cette affaire devrait envoyer un message fort aux entreprises : elles devront faire face à de lourdes conséquences si elles utilisent la tromperie pour amener les consommateurs à acheter des services coûteux dont ils n'ont peut-être pas besoin ».

L'amende versée sera utilisée par la FTC pour rembourser intégralement les clients victimes des pratiques d'Office Depot.

Source : The Verge

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
scroll top