WinRAR : la vieille faille dévoilée récemment exploitée activement pour installer des malwares

le 16 mars 2019
 0
WinRAR

Découverte il y a quelques semaines, la faille de sécurité dont a souffert WinRAR pendant 14 ans a éveillé l'attention des hackers. Le petit programme de compression fort de 500 millions d'utilisateurs a fait l'objet de nombreux « exploits » depuis la divulgation de sa vulnérabilité.

Une centaine d'exploits identifiés en une semaine


Révélée le mois dernier par Check Point Research, la faille de sécurité datant de 2005 a pu être, selon un chercher de McAfee, exploitée une centaine de fois au cours de la semaine qui a suivi sa divulgation. La grande majorité des attaques auraient toutefois ciblé des utilisateurs situés en Amérique du Nord.

Présente dans le fichier UNACEV2.DLL, cette vulnérabilité a permis aux assaillants d'installer à l'insu des utilisateurs des applications malveillantes lorsqu'un fichier ZIP était décompressé, et ce peu importe la version utilisée du logiciel aux 19 printemps. La faille permettait également aux assaillants d'extraire leur malware dans le dossier de démarrage de Windows, de cette façon le fichier pouvait être exécuté après un redémarrage du système d'exploitation sans que cela n'éveille les soupçons des logiciels de sécurité.

Craig Schmugar, chercher chez McAfee, a notamment repéré se comportement sur une copie illégale du dernier album d'Ariana Grande portant le nom de fichier « Ariana_Grande-thank_u, _next (2019) _ [320] .rar », le chercheur explique : « Lorsqu'une version vulnérable de WinRAR est utilisée pour extraire le contenu de cette archive, un contenu malveillant est créé dans le dossier Démarrage en arrière-plan. Le contrôle d'accès utilisateur (UAC) est ignoré, de sorte qu'aucune alerte n'est affichée à l'utilisateur. Le logiciel malveillant est exécuté au prochain redémarrage du système ».


Installez la version 5.70 pour corriger cette faille de sécurité


À la décompression de cette archive, WinRAR a extrait effectivement de banals fichiers MP3 dans le dossier cible, mais, en arrière-plan, le fichier RAR a également extrait un fichier nommé « hi.exe ». Le redémarrage de l'ordinateur provoquera ensuite l'installation d'un cheval de Troie qui, selon VirusTotal, n'est détecté à l'heure actuelle par seulement 9 fournisseurs d'antivirus (sur 66).

Rappelons que cette vulnérabilité a été corrigée par l'équipe de WinRAR, simplement en supprimant la prise en charge du format d'archive ACE et de la bibliothèque UNACEV2.DLL qui n'avait pas été mise à jour depuis 2005. Seulement, si vous êtes utilisateurs de WinRAR il vous faudra télécharger la dernière version en date - WinRAR 5.70 - afin de profiter de ce correctif, ou simplement de supprimer le fichier DLL situé sous le chemin C: > Program Files > WinRAR.

À télécharger :
WinRAR pour Windows
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Nintendo s'apprêterait à lancer une version plus petite et moins chère de la Switch
Iliad (Free) prépare une annonce sur sa stratégie fixe et mobile le 7 mai
L'épisode 1 de la dernière saison de Game of Thrones piraté 54 millions de fois en 24h
Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
Ubisoft propose Assassin's Creed Unity en téléchargement gratuit sur PC pendant une semaine
HBO annonce l'arrivée de la saison 3 de Westworld en 2020
L'Union européenne observe de très près les pratiques fiscales de Google en Irlande
E3 2019 : les principales rumeurs et annonces attendues pour l'événement
#PictureEarth : la NASA organise un challenge photo pour le Jour de la Terre
scroll top