WinRAR : la vieille faille dévoilée récemment exploitée activement pour installer des malwares

Matthieu Legouge Contributeur
16 mars 2019 à 11h04
0
WinRAR

Découverte il y a quelques semaines, la faille de sécurité dont a souffert WinRAR pendant 14 ans a éveillé l'attention des hackers. Le petit programme de compression fort de 500 millions d'utilisateurs a fait l'objet de nombreux « exploits » depuis la divulgation de sa vulnérabilité.

Une centaine d'exploits identifiés en une semaine

Révélée le mois dernier par Check Point Research, la faille de sécurité datant de 2005 a pu être, selon un chercher de McAfee, exploitée une centaine de fois au cours de la semaine qui a suivi sa divulgation. La grande majorité des attaques auraient toutefois ciblé des utilisateurs situés en Amérique du Nord.

Présente dans le fichier UNACEV2.DLL, cette vulnérabilité a permis aux assaillants d'installer à l'insu des utilisateurs des applications malveillantes lorsqu'un fichier ZIP était décompressé, et ce peu importe la version utilisée du logiciel aux 19 printemps. La faille permettait également aux assaillants d'extraire leur malware dans le dossier de démarrage de Windows, de cette façon le fichier pouvait être exécuté après un redémarrage du système d'exploitation sans que cela n'éveille les soupçons des logiciels de sécurité.

Craig Schmugar, chercher chez McAfee, a notamment repéré se comportement sur une copie illégale du dernier album d'Ariana Grande portant le nom de fichier « Ariana_Grande-thank_u, _next (2019) _ [320] .rar », le chercheur explique : « Lorsqu'une version vulnérable de WinRAR est utilisée pour extraire le contenu de cette archive, un contenu malveillant est créé dans le dossier Démarrage en arrière-plan. Le contrôle d'accès utilisateur (UAC) est ignoré, de sorte qu'aucune alerte n'est affichée à l'utilisateur. Le logiciel malveillant est exécuté au prochain redémarrage du système ».


Installez la version 5.70 pour corriger cette faille de sécurité

À la décompression de cette archive, WinRAR a extrait effectivement de banals fichiers MP3 dans le dossier cible, mais, en arrière-plan, le fichier RAR a également extrait un fichier nommé « hi.exe ». Le redémarrage de l'ordinateur provoquera ensuite l'installation d'un cheval de Troie qui, selon VirusTotal, n'est détecté à l'heure actuelle par seulement 9 fournisseurs d'antivirus (sur 66).

Rappelons que cette vulnérabilité a été corrigée par l'équipe de WinRAR, simplement en supprimant la prise en charge du format d'archive ACE et de la bibliothèque UNACEV2.DLL qui n'avait pas été mise à jour depuis 2005. Seulement, si vous êtes utilisateurs de WinRAR il vous faudra télécharger la dernière version en date - WinRAR 5.70 - afin de profiter de ce correctif, ou simplement de supprimer le fichier DLL situé sous le chemin C: > Program Files > WinRAR.

À télécharger :
WinRAR pour Windows
9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top