Compal va se lancer dans les terminaux Internet mobiles (MID)

28 novembre 2007 à 11h03
0
00C8000000681086-photo-compal-mid.jpg
Microsoft a dévoilé en mars 2006 sa nouvelle plateforme « Origami » destinée à être utilisée sur une génération de terminaux mobiles appelés UMPC, acronyme de « Ultra Mobile PC ». Mais plus d'un an après la sortie des premiers terminaux de ce type, force est de constater qu'ils n'ont sans doute pas connu le succès commercial escompté malgré le soutien de nombreuses marques comme Samsung, Sony, Gigabyte ou Asus.

Avec l'arrivée de la deuxième génération de ces terminaux à mi chemin entre un ordinateur portable et un simple PDA communicant, c'est une nouvelle gamme de produits qui fera prochainement son apparition sous l'appellation MID ou Mobile Internet Devices (terminaux Internet mobiles). Ces MID, contrairement aux Origami, pourront exploiter un système Windows (XP / Vista) ou Linux comme l'avait annoncé Intel, partenaire technique de l'opération, à l'occasion du salon IDF en avril dernier.

Et cette fois, c'est un nouvel acteur de poids, le constructeur taïwanais Compal, qui annonce son soutien pour le développement de ces terminaux MID. Selon digitimes, Compal a en effet créé en janvier 2007 une nouvelle division séparée de sa division PC dédiée à l'élaboration de terminaux mobiles dédiés au surf sur Internet. D'un côté la marque développerait donc des Ordinateurs Portables et des UMPC et de l'autre des terminaux mobiles compacts comme des ordinateurs de poche ou des MID avec pour ambition de développer cette dernière activité en 2008.

Reste à savoir si cela sera suffisant pour démocratiser ces terminaux, déjà concurrencés par une nouvelle gamme de produits dont le Eee PC d'Asus.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page