Le PDAPhone HP h6340 peu performant ? Relativisons...

24 août 2004 à 00h00
0
Depuis quelques heures, le bref test technique du PDAPhone HP h6315, connu en Europe sous le nom de h6340, réalisé par le webzine Mpx200.org conclut sur une "déception" technique généralisée du PDAPhone.

Pourtant, il est nécessaire de rappeler que sur le tableau comparatif de 6 Pocket PC du test technique, 4 sont des Pocket PC dotés d'un processeur cadencé à 400Mhz, alors que le processeur du h6340 est un Texas Instruments OMAP1510 cadencé à 200MHz. Sur certaines fiches techniques officielles du PDAPhone, le processeur est même décrit comme étant cadencé à 168MHz seulement !

Fallait-il s'attendre à de meilleurs résultats ? Probablement, mais de là à le dénigrer complètement, il n'y a qu'un pas que nous ne saurions franchir. En effet, mis à part ce problème de puissance pure, le PDAPhone se débrouille bien au niveau de la gestion du chip graphique dépassant même des Pocket PC comme le E750 de Toshiba ou l'iPaq 2210, a une autonomie plutôt bonne (72 heures en veille et 7h avec la liaison sans fil activée) et des fonctions GSM qui ont fait leurs preuves. Mieux vaut-il avoir un PDAPhone puissant avec une mauvaise autonomie ou plutôt un PDAPhone peu puissant mais disposant d'une bonne autonomie ? La réponse à cette question vous fera rapidement choisir entre le futur PDAPhone de HP ou des modèles concurrents comme le XDA III voire le déjà présent XDA II.

Rappelons que sur un Pocket PC, les éléments cruciaux pour qu'il soit autonome et considéré comme puissant sont le processeur, le chip graphique et la mémoire embarquée. Evitons donc d'appliquer la règle du "un Pocket PC de 200 MHz doit aller au moins à la moitié de la puissance d'un Pocket PC cadencé à 400MHz", surtout quand les Processeurs mis en jeu sont différents. Par exemple, nos tests techniques effectués sur un Asus A730 ont montré que bien que le Pocket PC possède un processeur à 520MHz, il ne tenait pas la route fâce à un bon Pocket PC à 400 MHz. Pareillement, nos tests du Motorola MPx montrent que bien que le PDAPhone soit un TI ARM OMAP 733 cadencé à 195Mhz, il est tout de même possible de visualiser des vidéos en plein écran ou d'utiliser des logiciels comme Navigator par exemple. Cependant, celà n'enlève en rien les résultats du PDAPhone de HP qui auraient pu être meilleurs. HP a probablement préféré se focaliser sur l'autonomie avec un processeur TI plutôt mauvais et seulement 64MB de RAM, plutôt que sur la puissance.

Pour rappel, le H6340 en Europe (ou le H6315 aux USA) possède un processeur Texas Instruments OMAP1510, 64MB de RAM et 64MB de ROM et un appareil photo numérique intégré VGA (sur certains modèles). Il tourne sous Windows Mobile Phone Edition 2003 première édition. Il est également quadribande GSM/GPRS et possède une connectique Bluetooth et Wifi. Slot carte mémoire SD, écran QVGA TFT pour 65 000 couleurs. Batterie 1800 mAh Lithium-lon, Dimensions de 119 x 75 x 18.7mm pour un poids de 190 grammes.

Le h6340 sera disponible en Octobre pour un prix de 699€ TTC. Le PDAPhone de HP arrivera-t-il à s'imposer fâce au XDA III, disposant d'une connectique Wifi/Bluetooth et doté d'un processeur Intel XScale PXA 263 cadencé à 400 Mhz ? Le prix des deux modèles ainsi que l'utilisation propre à chacun d'un tel PDAPhone, feront sans doute la différence...

0096000000390050-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Auvi SA 1500, concurrent du iPod Mini d'Apple ?
2day, application
Tiscali se déleste de trois filiales pour refinancer sa dette
Exalead et AOL lancent un moteur de recherche visuel
Google,
2day, application
Le Auvi SA 1500, concurrent du iPod Mini d'Apple ?
Exalead et AOL lancent un moteur de recherche visuel
Tiscali se déleste de trois filiales pour refinancer sa dette
Google,
Haut de page