Brother rachète la division Document Imaging de Kodak

16 avril 2013 à 07h56
0
La société Kodak, pionnière sur le secteur de la photographie, annonce avoir revendu sa division Document Imaging à Brother.

008C000002751156-photo-kodak-logo.jpg
Spécialisée dans les périphériques d'impressions, la firme nippone Brother étend ses activités et vient de conclure un accord avec la société Kodak, placée sous la protection du chapitre 11 de la mise en faillite aux États-Unis depuis janvier 2012.

Kodak continue sa restructuration interne. Après avoir revendu ses quelque 1100 brevets pour 525 millions de dollars au mois de décembre auprès des cabinets Intellectual Ventures et RPX Corporation, Kodak s'est séparé de ses activités Internet pour les revendre à Shutterfly au mois de janvier.

Désormais, la firme revend son département « Document Imaging ». Brother récupère ainsi « un portefeuille de solutions de scanners, de logiciels de capture et de services pour des clients professionnels ».

Dans un communiqué officiel, Kodak annonce que ce rachat été effectué à hauteur de 210 millions de dollars mais devra préalablement être validé par les autorités américaines. Antonio M. Perez, président et PDG du groupe explique que « cette proposition de vente est une autre étape-clé vers l'émergence de Kodak ».

Kodak espère sortir de la crise à la mi-2013 et a obtenu au mois de janvier l'autorisation d'emprunter 844 millions de dollars.

A découvrir en vidéo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dell : les ventes de Windows RT seraient plus faibles que prévu
Google dévoile les caractéristiques techniques de ses lunettes
E-commerce : 3% des transactions seraient des tentatives de fraude
Windows 8 : l'application Bing Actualités s'ouvre aux flux RSS
Kobo Aura HD : une nouvelle liseuse haut de gamme
<b>Joyeux Noël</b>
Infos US de la nuit : Foxconn engage, Adobe met à jour, SendHub arrive sur Android
Gigabyte Brix : des mini PC concurrents du NUC d'Intel
Bon plan : un HP sleebook tactile à 549 euros
Native Union Switch : enceinte nomade élégante et rechargeante
Haut de page