AT&T Wireless : "Rien ne nous pousse à un lancement rapide du WCDMA"

Par
Le 04 octobre 2002
 0

AT&T Wireless, troisième opérateur mobile américain, estime qu’à l’heure actuelle la demande pour du WCDMA est quasiment inexistante.

AT&T Wireless a signalé jeudi à Reuters que la demande actuelle pour la norme de transmission à grande vitesse WCDMA (Wideband - Code Division Multiple Access) reste très faible.

"Nous ne percevons aucun signe du marché qui stimulerait la demande pour le Wideband CDMA", déclarait Leo NIKKARI, Directeur d'AT&T Wireless 3G industry relations, à l'occasion d'une conférence parisienne sur l'UMTS et l'Internet mobile.

"Rien ne nous pousse à un lancement rapide du WCDMA", a-t-il ajouté.

Le WCDMA devrait permettre des débits de transmission à très grande vitesse, plus importants que ceux disponibles sur les réseaux actuels (GPRS) d'AT&T Wireless. Ceux-ci permettent déjà aux abonnés de l'opérateur américain de : gérer leur courrier électronique, naviguer sur le Web et télécharger différentes applications.

La téléphonie mobile de troisième génération (WCDMA/UMTS en Europe) devrait permettre un accès haut débit à l'Internet mobile, aux vidéos, aux données, graphiques et autres services multimédias à large bande.

"AT&T Wireless a quatre à cinq ans pour examiner performances du WCDMA", a signalé Leo NIKKARI à Reuters et aux analystes financiers présents lors de la conférence à Paris.

Depuis les Etats-Unis, John ZEGLIS, Directeur général d'AT&T Wireless a répondu à Reuters qu'effectivement le groupe n'allait pas se précipiter sur le marché de la 3G encore hésitant, mais qu'il n'était pas question de préciser quand il allait se lancer.

"Nous avons tous dit que nous proposerons une offre 3G lorsque les consommateurs, les terminaux et les applications seront prêts. Mais nous n'allons pas tirer de plans sur la comète aujourd'hui", a-t-il déclaré.

Pour l'heure, l'opérateur américain installe une technologie intermédiaire afin de faire progresser son réseau GPRS (General Packet Radio Service) actuel, vers une technologie nommée Edge (Enhanced Data Rates for GSM Evolution), sorte de 2,5G+.
Modifié le 18/09/2018 à 14h11

Les dernières actualités

scroll top