Panasonic Lumix GH2 : le concept hybride poussé à l'extrême !

22 septembre 2010 à 01h00
0
S'il y a bien un constructeur qui mise sur l'hybride, c'est Panasonic. Le nippon manie le mélange des genres comme personne d'autre. Gabarit relativement compact, visée de bridge et objectifs interchangeables façon reflex, surdoué en vidéo et maintenant apte à la 3D : tout cela se retrouve savamment mixé dans le tout nouveau Lumix GH2. Un boîtier qui s'ouvre de multiples horizons !

012C000003573088-photo-panasonic-lumix-gh2-1.jpg

Le GH2 avec objectif 14-140 mm


Le GH2 reprend pour l'essentiel les caractéristiques du GH1 mais avec toutefois quelques différences de taille. A commencer par son capteur, toujours de type Live MOS micro Quatre Tiers, mais cette fois de 18 Mpix (seuls 16 Mpix sont effectifs pour permettre le choix de ratio 3/2 ou 16/9 sans diminuer la diagonale de l'image) et nettement plus rapide. Ce qui permet au GH2 de filmer en 1 080i avec 50 réelles images par seconde (au lieu des 25 images par secondes doublées en 50i avec le GH1) ! Ou encore en 1 080p à 24 images par seconde en 24 Mbps, un débit d'encodage très élevé. Cette rapidité du capteur favorise également le système AF, qui peut alors vérifier sa mise au point plus régulièrement. Ceci se traduit par un autofocus plus rapide et précis (Panasonic annonce une mise au point en 0,1 s). Notez que le capteur du GH2, couplé au processeur Venus Engine de sixième génération, propose une haute valeur de sensibilité supérieure (12 800 contre 6 400 ISO). Le viseur électronique a également été élargi (852 x 600 pixels contre 800 x 600), pouvant désormais afficher plus facilement les différents ratios de cadrage.

015E000003573090-photo-panasonic-lumix-gh2-2.jpg
Vue éclatée du GH2


Pour le reste, à part quelques ajustements ergonomiques (molette de réglages passe de l'avant à l'arrière de l'appareil, la touche Q menu du dessus à l'arrière, la touche vidéo de l'arrière au dessus...) le GH2 propose la même prise en main que le GH1. On notera tout de même la meilleure qualité de finition (aspect granulé des boîtiers en magnésium) et le poids légèrement supérieur (394 contre 385 g).

012C000003573114-photo-panasonic-lumix-gh2-ergo-1.jpg
012C000003573116-photo-panasonic-lumix-gh2-ergo-2.jpg

Commande dont touche Fn1 paramétrable et flexibilité de l'écran avec micro sur le dessus du boîtier


Maintenant, pareil boîtier n'est rien sans les objectifs qu'on fixe à sa monture, et de ce côté-ci, il y a aussi du nouveau. D'abord avec un pancake 14 mm F:2,5 (équivalent 28 mm) plutôt lumineux (399 €), ensuite avec un téléobjectif 100-300 mm F:4-5,6 (équivalent 200-600 mm, vendu 599 € !) et surtout avec le premier objectif 3D du constructeur (et premier tout court) : un 12,5 mm à double lentille, équivalent 65 mm (249 €).

03573118-photo-panasonic-lumix-g-14-mm.jpg
00C8000003573120-photo-panasonic-lumix-g-100-300-mm.jpg
03573122-photo-panasonic-lumix-g-12-5-mm-3d.jpg

14 mm, 100-300 mm et 12,5 mm 3D


012C000003573092-photo-panasonic-lumix-gh2-3.jpg
012C000003573094-photo-panasonic-optique-g-14-mm-sur-gf1.jpg

GH2 avec objectif 3D puis 14 mm monté sur un GF1


Quelques détails concernant ce dernier, que nous avons pu chausser sur le GH2 : déjà, il dispose d'une ouverture maximum de F:12, façon chas d'une aiguille. Forcément, en faisant tenir deux aussi petites lentilles sur un même cercle d'image, le diaphragme ne pouvait pas être plus généreux. Problème : nos tentatives sur le stand de Panasonic, certes pas des mieux éclairés, ont toutes aboutie à des images floues, même à 6 400 ISO. Bonnes conditions lumineuses exigées ! Ensuite, il faut savoir que contrairement au FinePix W3 de Fujifilm, on ne perçoit aucun effet 3D, ni à la prise de vue ni au visionnage sur l'appareil puisque l'écran du GH2, certes grand, orientable dans toutes les directions et tactile, ne dispose pas de couche lenticulaire. Le GH2 ainsi monté enregistrera deux images de moyenne résolution (entre 3 et 4 Mpix), encapsulées dans un fichier (à priori du .MPO). Il faudra ensuite regarder vos films ou photos sur un écran compatible ou via un PC avec solution 3D (type NVIDIA 3D Vision). Notez que le Lumix G2, via une mise à jour de son firmware, sera compatible avec l'optique 3D, mais pas le GH1. Quant au GH2, il sera vendu fin novembre au prix conséquent de 1 499 € avec optique 14-140 mm ou 999 € avec le plus modeste 14-42 mm.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un invité mystère au stand Olympus...
NVIDIA: Jen Hsun Huang donne le coup d'envoi de GTC
Meebo s'invite sur BlackBerry
Canvio Basics : une nouvelle gamme de disques durs portables chez Toshiba
HTC : une tablette tactile sous Android à 600 euros pour 2011
Tegra n'est pas mort: Tegra 3 est prêt, Tegra 4 suivra
Giada présente le plus petit PC Ion2
NVIDIA : un compilateur CUDA en X86
NVIDIA parle de ses prochaines GeForce: Kepler, Maxwell
Samsung NX100 : le marché des compacts à objectifs interchangeables s'étoffe !
Haut de page