Bilan sur les ventes de cartes mères

Kalyst
10 août 2001 à 15h08
0
Cette année la plupart des fabricants de Cartes mères ne pourront pas remplir les objectifs de ventes qu'ils se sont fixés pour l'année 2001.
Les raisons sont simples, d'une part la baisse des ventes de PC qui touchent particulièrement les gros fabricants vivant en grande partie de l'OEM et surtout la pénurie annoncée de chipsets i845 qui devrait leur faire perdre une partie de leur vente.
Dans tout ce groupe, seul ECS (n°2 mondial) tire son épingle du jeu en ayant réalisé environ 60% de ses objectifs sur les sept premiers mois de l'année. Derrière tout le monde ne dépasse pas les 45% de ventes réalisées par rapport à leurs objectifs annuels.
Tous ces boulversements ne devraient pas déranger la hiérarchie dans le quatuor de tête et à la fin de l'année, nous devrions retrouver logiquement de la première à la quatrième place : ASUS, ECS, MSI et Gigabyte même si ECS est pour l'instant passé en tête. Derrière, les fortes progressions de Chaintech et surtout d'Epox pourraient bien modifier le top 10 à la fin de l'année. D'ailleurs sur le mois de juillet leurs ventes ont dépassé celles d'ABIT qui pourtant affiche une augmentation de 23% entre le mois de juin et juillet.

01AD000000049404-photo-ventes-de-cartes-m-res-juin-juillet-2001.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top