Lockheed Martin se lance dans les clés USB

Alexandre Laurent
21 janvier 2010 à 13h14
0
Moins impressionnante qu'un F16, la première clé USB du groupe Lockheed Martin, dite IronClad pourrait tout de même bien susciter l'intérêt de certains ministères ou entreprises. Conçue en partenariat avec IronKey, elle fonctionne sur le mode du « bureau embarqué », qui permettrait selon Lockheed Martin de se dispenser de transporter avec soi un ordinateur portable : branchée sur un ordinateur public, elle permet à l'utilisateur de lancer son propre système d'exploitation et de se livrer à ses activités sans laisser la moindre trace de son passage.

« Les données en mouvement, transportées par vos employés sur leurs ordinateurs portables ou leurs téléphones, sont bien plus difficiles à protéger que les données qui sont stockées entre les murs de votre immeuble », commente Charles Croom, vice président solutions de sécurité chez Lockheed Martin.

02769514-photo-lockheed-martin-ironclad.jpg

La grande force de cette IronClad vient des possibilités qu'elle offre en matière de politique de sécurité, puisqu'elle fonctionne comme une extension du système d'information de l'entreprise ou de l'organisation à laquelle appartient son propriétaire. Les responsables sécurité auront donc la possibilité de vérifier le contenu de la clé ou de contrôler les applications qui peuvent y être exécutées. L'ensemble des contenus stockés sur la clé profite d'un chiffrement sur 256 bits et les technologies intégrées profiteraient d'une certification FIPS 104-2 de niveau 3. La clé en elle même profite d'un revêtement métal durci la protégeant des chocs et de l'eau.

Tous ces raffinements ont logiquement un coût : Lockheed Martin évoque ainsi un prix de 350 dollars pour la version 8 Go de l'IronClad, contre 450 dollars pour le modèle 16 Go, auxquels il faudra ajouter 199 dollars par an pour les services de gestion à distance.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top