Samsung avance sur la Flash en 30 nanomètres

Alexandre Laurent
01 décembre 2009 à 12h22
0
Numéro un mondial de la mémoire Flash, Samsung tient à conserver son avance sur ses concurrents, notamment grâce à de nouvelles puces gravées en 30 nanomètres. Le sud-coréen vient ainsi d'annoncer l'entrée en production prochaine de deux nouvelles catégories de modules Flash. D'un côté, des puces NAND standard, mais munies d'une interface de type DDR (Double Data Rate), qui offriront de ce fait des débits importants. De l'autre, des puces NAND MLC qui permettront de stocker non pas 2, mais 3 bits d'informations par cellule.

Comme Sandisk avant lui, Samsung entend donc augmenter la quantité de données qui peuvent être stockées au sein d'une cellule de mémoire Flash. Habituellement, une cellule de type MLC (Multi Level Cell) est capable d'adopter quatre états différents, ce qui permet de loger deux bits de données. En passant à 3 bits par cellule, Samsung offre une augmentation de la capacité de 50%, pour une consommation électrique très proche. Cette augmentation de la densité permet également de réduire les coûts de fabrication, indique le fabricant, mais ne sera pas sans impact sur les performances. Dans un premier temps, ces puces à bits par cellule devraient donc être cantonnées au marché des cartes mémoire et des clés USB. Pour fonctionner, elles devront être associées à un contrôleur compatible, également fourni par Samsung, qui les commercialisera pour commencer sur des cartes mémoires Micro SDHC de 8 Go.

0190000002643314-photo-m-moire-flash-samsung-3-bits-par-cellule.jpg


Les amateurs de performance devraient quant à eux trouver leur compte avec la seconde variante de ces puces Flash en 30 nanomètres : un module de 32 Gb (4 Go) de mémoire Flash MLC, associé cette fois à une interface de type DDR asynchrone. De quoi atteindre, selon Samsung, des débits de l'ordre de 133 Mbps, trois fois supérieurs à ce qu'offrent les puces de Flash MLC standard, sans augmentation sensible de la consommation électrique. Ces puces, déjà en production, pourront être utilisées dans tout type de périphérique et d'appareils, des SSD aux baladeurs, téléphones et autres appareils photo.

0190000002643324-photo-m-moire-flash-samsung-30-nm-interface-ddr.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top