L'industrie musicale signe un accord avec Bruxelles

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
21 octobre 2009 à 09h17
0
00AF000001867962-photo-musique-logo.jpg
La Commission Européenne a signé un accord avec différentes entités de l'industrie musicale sur internet. Ce contrat (PDF) établit certaines règles qui devraient faciliter l'accès aux offres légales pour les consommateurs des 27 nations de l'Union avec une meilleure gestion de la distribution. La commissaire Neelie Kroes, chargée de la concurrence, explique en effet qu'il existe aujourd'hui plusieurs barrières freinant les canaux de distribution d'offres légales avec des opportunités de marché limitées. « Les consommateurs veulent et méritent une meilleure offre musicale », déclare-t-elle.

Parmi les signataires de cet accord nous retrouvons Amazon.com, Apple, Nokia mais également des maisons de disques telles que Universal Music ou EMI ainsi que des sociétés spécialisées dans la gestion des droits d'auteurs. Selon Mme Kroes, ce serait la première fois que l'ensemble des participants s'accordent sur une même feuille de route. Apple devrait ainsi étendre l'accès à son iTunes Store à d'autres pays. De son côté, EMI devrait signer des accords de licence non- exclusifs avec la SACEM en France et la SGAE en Espagne.

Jusqu'à présent le frein majeur pour la création d'une place de marché européenne concernait précisément la gestion des licences ; les organismes collectant les droits d'auteurs refusaient en effet d'abandonner le monopole de la licence pour un pays donné en s'ouvrant sur un marché Européen.

Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page