MSI OC Genie : overclocking automatique sur carte mère

Alexandre Laurent
17 juillet 2009 à 16h19
0
Les futures cartes mère P55 du taïwanais MSI inaugureront un nouveau dispositif d'overclocking automatique du processeur. Baptisé OC Genie, il consiste en une puce ajoutée aux circuits de la carte, capable d'ajuster automatiquement fréquences, tensions et réglages de la mémoire vive, de façon à obtenir le meilleur compromis possible entre augmentation de la vitesse du processeur et stabilité.

Objectif : permettre d'obtenir un overclocking optimal de son processeur, sans avoir à ajuster soi-même les paramètres des composants dans le BIOS, et ne pas risquer de compromettre le bon fonctionnement de sa machine. L'activation de cet OC Genie devrait se faire directement sur la carte mère, au moyen d'un bouton poussoir.

L'optimisation de l'overclocking se ferait, selon MSI, en une seconde seulement. Reste à voir quelle sera l'efficacité réelle de la chose, et si le processeur sera capable d'affiner aussi subtilement les réglages que le ferait un utilisateur confirmé. En admettant que ces derniers l'utilisent : l'un des plaisirs de l'overclocking n'est-il pas justement de tâtonner encore et encore jusqu'aux limites du système ?

02308184-photo-msi-oc-genie.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top