Akoya Mini E1311 : un netbook en AMD chez Medion

Alexandre Laurent
10 juillet 2009 à 10h44
0
Une alternative viable aux machines en Atom ? Alors que la quasi-totalité des netbooks du marché fait appel aux processeurs d'Intel, Medion prend le parti de se démarquer de ses concurrents en équipant son dernier ordinateur portable à bas prix d'une puce signée AMD. Le Medionn Akoya Mini E1311 embarque en effet un processeur Sempron 210U, cadencé à 1,5 GHz.

Doté d'un écran 11,6 pouces de 1366 x 768 pixels au format 16:10, il dispose en outre d'un disque dur de 160 Go, de 1 Go de mémoire vive et d'un contrôleur graphique Radeon Xpress 1250. Ce dernier dispose du moteur de décompression Avivo et devrait donc être en mesure de soulager, à la hauteur de sa maigre puissance de calcul, le processeur lors de la lecture de flux vidéo, ce que ne permettent pas les solutions Intel pour Atom.

0118000002297928-photo-akoya-mini-e1311-un-netbook-en-amd-chez-medion.jpg
0118000002297930-photo-akoya-mini-e1311-un-netbook-en-amd-chez-medion.jpg

Equipé du WiFi 802.11n, du Bluetooth, d'une webcam et d'un lecteur de cartes, il vient équipé de Windows XP SP3. On signalera également la présence d'une sortie HDMI. Medion avance un poids de 1,5 Kg avec batterie six cellules incluse, pour une autonomie d'environ 4 heures. L'Akoya Mini E1311 est d'ores et déjà commercialisé en Allemagne pour 399 euros.

Reste à voir quelles seront les performances du Sempron 210U, qui dispose de 256 Ko de cache L2 et intègre un contrôleur mémoire DDR2. Son enveloppe thermique, ou TDP, se situe selon AMD à 15 Watts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top