Nokia : un netbook ARM sous le système Android ?

30 juin 2009 à 09h47
0
0096000000667728-photo-logo-nokia.jpg
Mardi dernier, le géant du téléphone portable Nokia et le fabricant de semi-conducteurs Intel ont annoncé une alliance stratégique afin de développer une nouvelle génération d'architecture Intel x86. Alors que plusieurs rumeurs tablent sur un prochain netbook ou un MID estampillé Nokia, nous apprenons via le magazine GigaOM que la société finlandaise serait également intéressée par un netbook basé sur une architecture ARM et tournant sous le système Android de Google.

Daniel Amir, analyste du cabinet Lazard Capital Markets, explique que le nombre de netbooks commercialisés à travers le monde devrait atteindre 25 millions en 2009 contre 10 millions en 2008. La majorité de ces machines tournent sous Windows et sont équipées d'un processeur Intel Atom. Au travers de ses recherches, M. Amir aurait découvert que Nokia serait « en train de se préparer pour le marché du mini-portable avec Google Android et un netbook basé sur ARM et qui serait commercialisé auprès des opérateurs mobiles ».

Si la vente de netbooks auprès des opérateurs assurerait certainement Nokia une large visibilité, l'on peut s'interroger sur le choix de deux architectures de développement mais aussi de plusieurs systèmes d'exploitation : Moblin, Maemo et Android. Pour son entrée sur ce nouveau marché Nokia semble alors prêt à mettre les moyens en misant sur tous les fronts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Epic Games s'installe en Corée du Sud
Bouygtel s'offre l'exclusivité opérateur du smartphone HTC Snap
France Telecom lance son emprunt obligataire de 2,5 milliards de dollars
 Levée de fonds de 3 millions d'euros pour MobileGov
Asus RT-N16 : un routeur 802.11n à 128 Mo de GDDR2
  King's Bounty  ,  Death To Spies  : 1C s'illustre
Dell : un concurrent à l'iPod Touch sous Android ?
Mio
Facebook nomme Ebersman, ex-Genentech, directeur financier
  Trine  plus cher sur PC que sur consoles
Haut de page