Toshiba grave la mémoire Flash en 32 nanomètres

01 juin 2018 à 15h36
0
00A0000000725168-photo-logo-toshiba.jpg
Le japonais Toshiba a annoncé en début de semaine avoir commencé à livrer à l'industrie ce qu'il considère comme les premières puces de mémoire Flash gravées en 32 nanomètres du marché. Destinées dans un premier temps aux clés USB et autres cartes mémoire, en attendant de prendre place dans des produits embarqués, ces puces affichent une capacité de 32 Gbits, soit 4 Go.

Toshiba, qui jusqu'ici produisait des puces de 32 Gbits en 43 nanomètres, indique que cette finesse de gravure supérieure permettra de répondre à la demande croissante du marché en mémoire Flash, avec des modules plus petits, plus économiques, et moins gourmands en énergie. Empilées à raison de huit exemplaires par module, ces puces permettront de constituer des unités de 32 Go, explique Toshiba.

Devancé par Samsung, numéro un mondial de la mémoire Flash, Toshiba espère ainsi démontrer son avance technologique. La production de masse de ces puces en 32 nanomètres débutera en juillet. Viendront ensuite, d'ici la fin de l'année, des modules de 16 Gbits (2 Go), également produits dans l'usine japonaise de Yokkaichi.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MSI N285GTX HydroGen OC : GTX 285 watercoolée
Daniel Fried:
L.Chatel explique le retard de la quatrième licence 3G
Portrait d’Entreprenaute : Aymeric Chotard, 2xMoinsCher.com
Clubic vous explique les différentes options du BIOS
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Calgari, IronMan : deux smartphones Android de Motorola
Forfaits bloqués de 15 à 25 euros chez Simpleo
Google, Facebook, Twitter traquent la grippe porcine
Kaspersky dévoile Mobile Security Enterprise Edition 7.0
Haut de page