Intel : un premier trimestre meilleur que prévu

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001578418-photo-logo-intel-marg.jpg
Intel tient le choc, tel est le message que veut faire passer le numéro un mondial des semiconducteurs à l'occasion de la publication de ses résultats financiers pour le premier trimestre 2009. La firme de Santa Clara annonce un chiffre d'affaires en baisse de 26% sur un an s'établissant à 7,1 milliards de dollars, assorti d'un bénéfice net de 647 millions de dollars, soit 0,11 dollar par action, et d'une marge brute de 46%.

« Nous estimons que les ventes de PC ont atteint un plancher au premier trimestre et que les tendances saisonnières devraient à présent se rétablir dans tout le secteur informatique », rassure Paul Otellini, PDG d'Intel, dans un communiqué.

Un optimisme de bon aloi, que vient toutefois tempérer l'absence de prévisions chiffrées pour le deuxième trimestre. « L'incertitude qui affecte actuellement l'économie mondiale rend particulièrement difficile l'établissement de prévisions en ce qui concerne la demande du marché et les résultats qui en découlent », indique la société.

Intel dit donc tabler, pour le trimestre en cours, sur un chiffre d'affaires prévisionnel stable par rapport au premier trimestre, sans plus de précisions. Suite à cette assertion évasive, le titre Intel a perdu plus de 5% dans les échanges après marché mardi soir.

De son côté, Bernadette Andrietti, directrice EMEA d'Intel France a pu nous indiquer, lors d'un entretien téléphonique :

« Les résultats ne sont pas si mauvais. Ils ne sont pas surprenant, en ligne avec nos prévisions, c'est à dire prudents. Néanmoins notre stratégie continue de fonctionner. Nos mesures sur les réductions de coûts nous permettent d'être en ligne sur nos investissements tout en continuant d'innover. On maintient tout de même un investissement compris entre 10,4 et 10,6 milliards de dollars pour la R&D sur cette année, soit un budget équivalent à celui de l'année précédente.

On a constaté un réajustement des inventaires sur les précédents trimestres. Cela nous permet de repartir sur un marché normal. La sortie de crise n'est pas attendue pour le second trimestre, celui-ci étant toujours le plus faible, traditionnellement en informatique. S'il y a reprise elle sera sur le second semestre. Le marché restant relativement frileux, nous restons prudent.

Enfin, nous devrions proposer dans le courant du deuxième trimestre une nouvelle gamme de processeurs pour les ultra-portables alors que nous proposerons plus tard dans l'année nos premiers processeurs gravés en 32nm. »
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La rumeur  Thief 4  s'amplifie chez Eidos Montréal
Apple publie la bêta 3 du firmware 3.0 iPhone et iPod Touch
Microsoft : le jeu Halo bientôt sur mobile ?
Microsoft : 8 mises à jour pour un total de 23 failles
Yahoo : Carol Bartz devrait réduire les effectifs
  X-Men Origins  , les ennemis de Wolverine en vidéo
Anno 1404 : notre preview « souris en main »
Cinq nouveaux smartphones sous Snapdragon en préparation chez Toshiba ?
Jocelyn Guyon, Massmotionmedia : «Pour la vidéo, le taux de clic est obsolète »
EDF : de la
Haut de page